Liège projeté

Nos copains Maggy et Gilles (on les présente en bas de l’article) ont fait le choix d’isoler leur magnifique fourgon bleu au liège projeté.

Je reprends leur expérience pour la partager à ceux qui veulent se lancer dans une excellente isolation, certes technique mais dont toutes les clés sont ici :

L'équipage de Coucou Liberté sans minoute
Gilles et Maggy : Agents spéciaux

Aussi, je t’invite à lire les autres articles sur l’isolation de fourgon et de van dans la catégorie dédiée.

Pourquoi isoler au liège projeté ?

« Nous nous sommes renseignés auprès de différentes personnes ayant déjà aménagé leurs camions, les réponses sont multiples, parfois éclairées, parfois purement subjectives sans réel argumentaire derrière. »

Qualités du liège projeté

Il ont choisis le liège projeté pour ses grandes qualités d’isolation thermique et phonique et son excellente hygrométrie (sa gestion de l’humidité).

Comme on le disait dans le comparatif des isolants pour les fourgons et les vans, c’est clairement l’un des meilleur isolant.

Isole des ponts thermiques

Le liège projeté est plus complexe à poser que du liège expansé par exemple mais sa pose, si vous l’exécutez bien, vous permettra de supprimer les ponts thermiques.

L’isolant idéal pour éviter les ponts thermiques

Cette différence justifie alors le travail de pose mais aussi un prix plus élevé que les autres isolants.

Pour mieux comprendre l’impact des ponts thermiques, voici les schémas que présentent le vendeur SeaCork chez qui ils ont acheté leur liège :

D'où vient le pont thermique sur un fourgon
Voici l’origine du pont thermique sur les fourgons
Comment éviter les ponts thermiques avec le liège projeté
Avec le liège projeté, le pont thermique n’est plus là

L’avis de Maggy et Gilles

Le prix au kilo est assez cher et peut en décourager certains, mais nous ne sommes absolument pas déçus de choix, vu son efficacité. Les effets se sont fait ressentir juste après la pose, la caisse est devenu beaucoup plus insonorisée, et par temps froid, la chaleur était conservée.

Pour indication, à ce moment là, le camion était complètement vide et il ne faisait pas loin de 0°C.

Liège projeté et Biofib Trio

Ils nous avaient déjà conseillé l’outil en ligne Ubakus qui aide à tester des combinaisons d’isolant pour voir quelle configuration est la plus adaptée.

Suite à l’utilisation de cet outil, ils ont choisi de se tourner vers du naturel, au détriment du polystyrène extrudé car Maggy est sensible à certains produits chimiques et émissions de gaz.

Schéma des isolants de CoucouLiberté
Gilles & Maggy hésitaient entre ces deux choix d’isolants

Ils ont choisis de ne pas mettre de frein vapeur car d’après Ubakus, il allait ralentir le séchage (jusqu’à 2 jours) du Biofib’Trio en cas d’humidité. Donc leur isolation est constituée de :
– Liège projeté
– BioFib Trio
– Air (et oui)
– Contreplaqué

N’oubliez pas : l’isolant que vous choisissez constitue ce que vous respirerez jour et nuit lorsque vous serez dans votre van. En partant sur un isolant naturel, vous êtes tranquilles !

Ils ont opté pour le Biofib Trio (comme nous) qui est souple et s’installera facilement dans tous les recoins du fourgon.

Nous avons pris le liège en pot chez SuberSpray / Seacork : Fiable et efficace. Il existe des concurrents espagnols, comme Aislacork, que nous déconseillons vivement car malhonnêtes.

Budget et commande du liège projeté

Il s’agit de l’étape clé de l’isolation : rien de mieux qu’un beau retour d’expérience pour partager les apprentissages. On les remercie pour ça ♥

Combien de liège projeté ?

La quantité de liège projeté à commander est une question redondante et c’est normal : ça coûte un bras !

Les vendeurs conseillent de projeter 2 à 3 couches : mais combien cela représente ?

Combien de liège projeté
Pots de liège projeté qu’ils ont commandé

Nous en avions commander 5, c’est exactement ce qu’il nous a fallu pour nos 2 couches de liège.

Une couche de liège projeté représente 1 mm d’épaisseur ! Donc 3 couches sera mieux que 2 mais le budget s’en ressent, car il faut compter 1kg de liège projeté par m² et par couche.

Si la paroi intérieure de votre fourgon fait 6 mètres de long et 2 mètres de haut, cela représente 12 m² pour cette paroi.

Calculer le nombre de pots

Rappel : Le fabricant conseille 1kg par m² et par couche. Il précise deux couches au minimum, trois étant très bien (mais plus cher!). Donc prévoir 2 à 3kg de liège projeté par m² selon votre tirelire.

Commencez par calculer les surfaces de chacune des parois à isoler et additionnez-les :

Imaginons que vous ayez deux parois, le sol, le toit, les portes arrières et la capucine à isoler, comme Maggy et Gilles l’ont fait : comptons 12 + 12 + 10 + 10 + 2 = 46 m² dans le cas du van dont on parle ci-dessus.

A environ 106€ le pot de 15kg, il faut prévoir 3.1 pots de liège projeté par couche pour 46m² à couvrir. Pour deux couches, vous êtes à 6 pots et 9 pots pour 3 couches. Calculez le budget :

Faire son liège projeté maison

L’alternative à l’achat de pots de liège projeté est de le faire soi-même. Ce n’est pas de tout repos, mais les économies sont là donc c’est intéressant. Grâce à Eatinerances, j’ai eu des informations sûres, je vous invite à aller voir leurs stories sur le liège projets sur Instagram !

Il faut un bon mixeur, car sinon vous allez très vite le cramer et il ne fonctionnera plus. Il faut le couper régulièrement pour qu’il refroidisse.
Il faudra :
– Colle acrylique
– Colle vinylique (PVA)
– Liège en granulat 3.5mm mixé et passé au tamis numéro 12 (maille 1.85 mm), ou 14 (1.6mm)
– verre mesureur

Pour une tournée de projection :
– 1.3 L colle vinylique
– 1 L liant acrylique
– 400 ml d’eau
– 4.5 L de liège mixé et tamisé (env. 5% de perte par rapport au granulat)

Sachant que, pour les 3 couches du plafond et les murs :
– 1ere couche = 2.5 tournées
– 2ème couche = 2.5 tournées
– 3ème couche = 4 tournées
– Finitions = 2 tournées

3 couches de Sol :
1ère couche = 1.5 tournées
2ème couche = 1.5 tournées
3ème couhe = 1 tournée

Donc pour 3 couches = total 20L de colle vinylique, 15 L de liant acrylique, 71 L de liège en granulat,

Au niveau du prix du liège projeté maison, Eatinerances donnent le détail du budget :
– 40€ de liège en granulat (250 L : il y a donc des restes!)
– 130€ + 70€ pour les colles,

Soit un budget total de 240€ pour faire son liège projeté maison pour 3 couches sur un Peugeot Boxer L4H3.

Si vous n’avez pas Instagram (ou même si vous l’avez), vous apprécierez alors cette vidéo qui détaille un autre retour d’expérience de Wapitravel.

Pose du liège projeté

La pose nécessite quelques outils que vous pouvez acheter, louer ou vous faire prêter. Regardez sur Bricolib pour vous le faire prêter, puis Leboncoin pour acheter d’occasion par exemple, ça évite d’avoir des outils que l’on ne réutilisera pas et qui traînent dans le garage…

Outils pour le liège projeté :

  • Vos pots de liège (estimer la quantité ci-dessus)
  • Pistolet à crépir (indispensable)
  • Coude à 45° pour le bol à crépir
  • Combinaison de peinture à capuche (important la capuche !)
  • Gants qui ne se déchirent pas facilement (type vaisselle)
  • Masque en papier (PFF2 ou PFF3)
  • Chaussures à protéger (sac ou même scotch papier 👇)
  • Scotch papier
  • Bâche épaisse
  • Carton
  • Cutter
  • Mélangeur
  • Perceuse (puissante)
  • Spatule ou louche (pour remplir le bol)
  • Canon à chaleur (s’il fait hyper froid sur le chantier et pour faire sécher le liège, ça aide)
  • Gobelet plastique ou petite bouteille
  • Touillette ou tige rigide
  • Un bon compresseur 100 litres 3ch recommandé (vérifiez qu’il fonctionne bien avant de préparer les pots !)
  • Brosse à dent (usagée, pour nettoyage)
  • Décolle étiquette (pour nettoyage)

Évitez de commencer à faire le liège projeté un jour où les magasins de bricolage sont fermés car s’il vous manque quelque chose et que le pot est préparé… Vous le comdamnez.

Avant d’isoler au liège projeté

Lisez notre article avant d’isoler votre fourgon : Il faut parfaitement aspirer et dépoussiérer le camion, c’est important.

Cela permettra à la matière d’accrocher correctement : pour ça, il faut une paroi propre.

Mettez correctement votre combinaison et surtout votre capuche, votre masque, vos gants, etc : la frange de Maggy en a fait les frais… Sinon vous allez être encollés et c’est beaucoup de temps perdu à nettoyer 😉.

Masquage

Protéger toutes les parties qui ne doivent pas être recouvertes de liège projeté : c’est logique mais on ne pense pas toujours à tout…

Je dis bien TOUT, car après il est vraiment difficile d’enlever le liège quand il est sec : Poignées, fenêtres, sièges, charnières … Fermez les portes et à l’intérieur vérifiez que tout est bien protégé, surtout les mécanismes de fermeture des portes.

Utiliser du carton ou de la bâche pour les fenêtres et l’habitacle.

Préparer ses pots de liège projeté

Les pots sont en général « prêts à l’emploi », ils font 12kg et contiennent donc les particules de liège et la colle qui est fond du seau.

Maggy qui mélange
Mélange à la perceuse pour homogénéiser et remonter la colle

C’est pour cela qu’on mélange avec la perceuse et le mélangeur, afin d’obtenir une pâte consistante qui ressemblerait à une pâte à cake très épaisse (mais beaucoup moins bonne).

Le mélange devient une teinte violet clair qui disparaîtra en séchant. Si le mélange est trop épais, on peut ajouter un peu d’eau : le fournisseur recommande 10 à 30 cl. Vous apprendrez à doser mieux au fil des pots 😉.

Pistolet à crépir

Selon le sens dans lequel vous souhaitez projeter, vous devez installer le coude entre le bol et le pistolet dans un sens ou dans l’autre.

Leurs schémas sont parfaitement clairs!

Pistolet pour liège projeté
Coude pour projeter vers le bas : sol etc
Projeter au plafond
Coude pour projeter vers le haut : plafond

Il faut mettre la buse de 6 mm (si elle n’est pas déjà montée).

Le coude fourni est un peu lâche, il ne se fixe pas très bien mais maintenu avec du fil de fer accroché au pistolet et au bol, il fait bien le job.

Remplir le bol avec une spatule ou une louche. Et c’est parti !

NB : Ils nous partagent leur technique : Ce n’est pas une technique officielle du ministère chargé du liège projeté mais c’est la technique qu’ils ont trouvé la plus efficace et qui vous fera donc éviter des erreurs et pertes de temps !

Comme pour l’aménagement du fourgon en général, c’est plus facile à deux : un qui projette et un qui mélange le liège continuellement, approvisionne le bol et vérifie la puissance du compresseur (3 points importants!).

Le compresseur doit être entre 4 et 6 bars.

Avant l'isolation
Sur cette image, on note le manque de protection au niveau frange 😉

La première couche, pour nous, a été un peu difficile, Maggy peint souvent au pistolet mais projeter du liège est plus compliqué.

Au début, leur buse se bouchait régulièrement : une dizaine de fois sur la première couche seulement.

Cela venait du fait que si le liège n’est pas constamment mélangé, les particules remontent et la colle descend, le mélange sèche et tout cela bouche le pistolet.

En constatant cela, la deuxième couche a été bien plus rapide : de 10 débouchages de buse, ils sont passés à 2 !

Une fois car le mélange manquait d’eau, une autre car le compresseur manquait de puissance.

Isolation du plafond
Plafond du van

C’est d’ailleurs très important d’avoir le bon flux d’air, sinon le pistolet se bouche ou projette trop fort : cela décolle le liège déjà projeté.

La touillette vous servira à déboucher la buse, pour retirer le produit qui s’est aggloméré.

Une fois que vous avez fini

Il est indispensable de bien nettoyer les outils à l’eau et le plus tôt possible, car comme pour la peinture, une fois sec c’est beaucoup de travail pour le rattraper.

Si cela se produit, prenez la brosse à dent, du décolle-étiquette (que l’on trouve chez Leroy Merlin) et de l’huile de coude pour enlever les résidus de colle.

Avant l’isolation 😰
Après l’isolation : chaleur 🔥

Qui sont Maggy et Gilles de Coucou Liberté ?

Tu ne préférerai pas le savoir… Ils sont super attachants ! 😉

Ce couple de « digital nomades » vit en van depuis bientôt 2 ans, et quel van…

Logo de Coucou Liberté
Leur logo !

Ils travaillent tous deux dans le fourgon qu’ils ont aménagé de leurs 4 mains, un magnifique Mercedes 410 de 1991.

van de coucou liberté
Voici leur petit bijou de van

Maggy est Graphiste et Illustratrice, c’est même elle qui a réalisé les belles illustrations de cette page. Cliquez absolument ici pour découvrir son travail d’illustratrice.

Gilles est Motion Designer, son travail est tout aussi impressionnant. Vous voyez leur logo ? Et bien ce n’est rien à côté de ce qu’il sait faire, voyez-vous même ici son talent de conception et animation.

Ils voyagent avec Minoutte, qui elle, est retraitée mais est occupée à les surveiller.

Retrouvez-les sur Facebook et Instagram pour voyager avec eux !

Rejoindre la conversation

16 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  1. Bonsoir
    Je souhaite coller mon biofib sur le liège projeté, avez-vous une idée de colle compatible ?
    Le doublé-face ne tient pas 😉
    Merci

  2. Bonjour,
    Un grand bravo pour vos textes et explications si limpides.
    Un gand travail, qui frise l’excellence.
    Mille merci, pour le partage et la transmission de savoir, apanage des grands Hommes.
    Agréable journée

  3. Bonjour et merci pour le partage d’expérience.

    Concernant la colle vinylique et le liant acrylique quels choix faire parmis l’offre selon vous ?
    En recette maison, avez-vopus une contre indication sur des bidons de 5L.

    Merci pour votre aide,
    Bien à vous,

    Jade & Martin

  4. Bonjour et merci à vous pour ce super site ! Je pense mettre du liège projeté uniquement sur les renforts et dans les endroits difficiles d’accès afin de réduire un peu le budget, et recouvrir les surfaces planes avec du liège expansé . Ajouter par-dessus du Biofib trio. Trouvez-vous cela pertinent, et pensez-vous qu’il faudra faire le liège projeté avant ou après après posé le liège expansé? Merci pour votre réponse et bonne continuation à vous

  5. On se lance également dans du liège projeté diy. Pour avoir la bonne granulométrie pour nous le but était de passer de liège en 3 à 10mm à du liège au tamis N°12. On a essayé le robot mixer mais bon c’est fastidieux. Du coup poubelle de 100l rempli à moitié, le rotofil avec une tête à lame bien affûté, du film transparent comme couvercle et pour voir ce que l’on fait, et on y va. Résultat 100l de liège tamisé en 1h. Pour la suite on va suivre la recette. 👍👌

  6. Hi,
    merci pour le gros taf de conseil que vous abattez, super utile ! Petites questions techniques relatives au liège maison 😉 Vous indiquez « Liège en granulat 3.5mm mixé ». Quand je cherche chez les fabricants revendeur je ne trouve pas de 3.5mm ms des granulométries de 3/10mm (pour faire vite) … J’en déduis qu’il faut donc tamiser soit même d’où le  » tamis numéro 12″, mais le n°12 correspond à une granulométrie de 1,85mm ? Manifestement, il y a un truc que je n’ai pas compris … Par ailleurs, vous avec un fabriquant/revendeur à conseiller ?
    Encore merci pour tout !

  7. Hola !
    J’avais une question : savez-vous quelle épaisseur à pris le liège projeté et du coup, quelle épaisseur Maggy et Gilles ont choisi pour le biofibre ? Merci pour le temps que vous prenez à partager et répondre à nos questions !!
    Je pense partir sur une isolation en liège projeté (fais maison ou pas, on va voir une fois que j’aurais fini de budgéter tout ça :p ), notamment pour avoir un minimum d’isolation vraiment partout puis ajouter le biofibre par dessus (j’ai un Sprinter de 2001 L2H2).
    A bientôt ! J’essayerai de vous tenir au courant par ici de mes avancées 😉
    Portez-vous bien !

    1. Hello Vince,

      Je pense qu’une bonne couche doit faire 1 mm ou 2 max.
      Ils ont du mettre du 45 mm ou 60 mm, ça dépend juste de la place dont tu disposes,
      Nous on a un Sprinter aussi, on a mis liège expansé 20 mm et Biofib 45 mm, au dessus ça passait pas. Donc peut être qu’avec le liège projeté, du 60 mm ça passera bien.
      Je vais ajouter des détails prix sur la partie « maison » dans un instant,

      Bonne journée à toi,
      Julien

  8. Merci bcp pour vos article.
    Actuellement en pleine réflexion pour aménager mon petit fourgon en perdant le moins de place possible pour l’isolation, cet article me confirme sur le choix du liège projeté seul ou complété par un autre isolant. C’est pour utilisation les WE et certaines vacances avec mes chiens et un équipement minimaliste (adepte de la rando-bivouac à la base) donc un budget serré. Au plaisir de lire vos autres articles !

    1. Bonjour Josselin,

      Excellent choix le liège projeté,
      Après niveau budget si vous pouvez vous le permettre, le reste n’est pas beaucoup plus cher. Le budget principal c’est le liège projeté finalement.
      C’est peut être un peu leger pour l’hiver ou l’été si c’est seul,

      Bonne soiree
      Julien