Réaliser son circuit d’eau

Je détaille ici comment on a conçu notre circuit d’eau, de A à Z : Du remplissage de l’eau propre, à la vidange des eaux grises.

Étape par étape, je détaille comment on a installé nos tuyaux, les équipements, les cuves et tout ce qui constitue le circuit d’eau :

Vous aviez vu l’article où je présente des schémas de circuit d’eau ? C’est la base de la réflexion. Il faut savoir de quels équipements vous avez besoin et comment les installer :

circuit d'eau, circuit eau fourgon, van
Voici à quoi ressemble notre circuit d’eau (plus ou moins)

Eau propre

Eh oui, c’est la base ! il faut se remplir en eau propre. On va donc donc présenter ici comment ça se passe :

Se remplir en eau

Généralement, dans 95% des aménagements, ils s’agit d’une coupelle de remplissage installée sur la paroi du fourgon. Certains choisissent de ne pas faire un trou (de plus) pour cela, alors ils font le remplissage en ouvrant la porte arrière du fourgon : soit sur la cuve, soit une coupelle fixée quelque part.

coupelle de remplissage, remplissage eau, eau propre, fourgon aménagé
Notre coupelle (sale) de remplissage sur la tôle

Un raccordement à la cuve d’eau, une sortie d’air, un trou dans la tôle, quelques vis et c’est posé!

remplissage en eau propre, eau propre fourgon, entrée eau, sortie d'air, coupelle
L’arrière de la coupelle de remplissage : tuyau cannelé pour l’eau, sortie d’air

Évidemment, je n’ai pas pris de photo quand j’ai installé la coupelle… Mais pour la découpe, il faut simplement prévoir une scie cloche de la bonne taille. Cela dépend de la taille de la coupelle, la découpe peut se faire comme pour les fenêtres ou lanterneaux, avec la scie sauteuse.

NB : Si comme pour nous c’est un cauchemar de rentrer les tuyaux dans les raccords, prenez un sèche cheveux et/ou eau + liquide vaisselle pour les ramollir et faciliter le passage…

Stocker l’eau propre

Une fois que l’eau passe dans la coupelle, elle traverse le tuyau pour arriver … Dans la cuve d’eau propre.

Il y a un article dans la catégorie des Normes sur le sujet des cuves, pour savoir ce qu’il faut faire (ou pas), en termes de taille notamment.

Je parle aussi dans la conception de votre circuit d’eau des besoins en eau 👇

Nous, on avait une cuve d’eau propre de 55L dans l’ancien aménagement. J’ai décidé de la garder et d’ajouter une nouvelle de 80L. Avec 135L on est suffisamment équipés pour tenir 5-7 jours à deux, en autonomie totale (électricité, gaz et eau : tout est OK!).

On avait besoin de :
tuyaux spirales pour le remplissage, à environ 5.5€ / m, il faut aussi de l’alimentaire, transparent c’est pratique.
colliers adaptés à ces modèles de tuyau,
raccord coudé en 40 mm,

Jusqu’au dernier moment, on avait choisi d’utiliser uniquement la cuve d’eau de 80L :

cuve eau propre, cuve 80L, cuve eau fourgon
J’étudiais les fuites

Mais après avoir échangé avec des voyageurs qui avaient deux cuves d’eau, il semblait envisageable d’avoir la cuve neuve de 80L + l’ancienne de 55L.

On commence donc à installer installer tout cela :

cuve eau fourgon, deux cuves fourgon
Cuve de 55L en largeur, Cuve 80L dessous en long

J’ai créé ce blog pour partager nos apprentissages (= erreurs), alors sur l’eau on peut en parler!

Comme on le voit sur le schéma ci-dessus, plusieurs choses ne vont pas :
Sortie pour vidange trop petite : On a fait une sortie vidange avec un robinet (cf photo précédente avec le T) mais en 10 mm de section, le tuyau ne vide pas vite … mais alors pas vite.

Sorties d’air trop légères : On a réutilisé les « trous » de l’ancienne cuve comme on a pu : ils en avaient fait 3, j’ai dû en ajouter un de taille adapté pour lier les deux cuves. J’ai donc la sortie d’air de la cuve basse qui passe par la cuve haute. : j’aurai du faire deux sorties d’air sur la cuve haute, et une sur la basse, les trois indépendantes. Parfois, quand le remplissage est trop fort, les cuves ne sortent pas assez d’air donc le remplissage « dégueule »…

Mise en pression de la cuve basse : Lier les deux cuves alors qu’elles sont l’une sur l’autre nous a offert une belle inondation pendant un test. Une fois la cuve basse pleine, celle du haut fait pression sur celle du bas : le bouchon de la cuve de 80 L s’est dévissé. Le temps de s’en rendre compte on pouvait remplir un gourde par la contremarche à l’avant… J’ai donc investit en hâte dans une vanne pour « isoler » les deux cuves :

Deux cuves d'eau, cuves fourgon, cuves d'eau van
La vanne que j’ai installé pour isoler nos cuves

Depuis, on a voyagé près d’un an avec ce système de vanne à bille, très efficace pour régler le problème. Je vais l’améliorer sous peu avec une électrovanne pour ne pas avoir à me coucher sous le lit, sur les caisses de rangement dès que je remplis ou que je veux faire descendre l’eau de la cuve haute…

Avoir l’eau courante

Une fois que l’eau est bien stockée, en quantité adaptée à nos besoins, nous avons besoin de l’amener jusqu’à nos équipements qui en demandent : la douche et l’évier. Dans notre cas, ils sont côte à côte, au dos des sièges conducteurs et passagers.

Pour avoir l’eau courante, il n’y a pas d’autres choix qu’investir dans une pompe à eau ! J’en parle dans un grand article qui détaille ce qui existe et comment bien choisir sa pompe à eau :

Une fois que la pompe à eau est en votre possession, il ne reste qu’à la raccorder. Dans notre cas, avec un chauffe-eau, il est nécessaire d’avoir un T (ou Y) en sortie pour alimenter l’eau froide et le chauffe-eau :

raccordement pompe à eau, sortie eau chaude, branchement pompe à eau
Nos raccordements sur la pompe à eau

Concernant les tuyaux, il faut prendre des tuyaux adaptés :
– Alimentaires,
– Résistants à l’eau chaude,
– Tressés (pas nécessaires mais plus solides),

Nous, on a choisi du tuyau de diamètre 10 mm intérieur, donc il faut ensuite adapter les colliers, raccords, T, etc lors de la commande pour que tout soit basé sur ce diamètre.

Ce que l’on a appris de nos erreurs :
– Installer un robinet pour isoler le circuit d’eau chaude : en cas de défaut, pour vidanger le chauffe-eau en ayant toujours l’eau froide, pour mettre en standby le chauffe-eau l’été etc… En gros, vous supprimez temporairement le circuit l’eau chaude tout en continuant à utiliser l’eau froide : pratique.

Collier de serrage : Il faut acheter un modèle précis pour avoir une force de serrage plus importante. Parfois les tuyaux sont capricieux… Il faut les colliers « pleins » (ceux-là : bons colliers) et éviter ceux qui sont « striés » comme ceux-là : mauvais colliers. Ces derniers se tordent facilement et le grip de serrage ne se fait plus.

Prenez un diamètre au plus près de votre tuyau, j’en parle plus bas 👇.

Deux clapets anti-retour : avant la pompe à eau et avant le chauffe-eau. Ces appareils ont un sens pour l’eau, qui doit circuler de l’entrée vers la sortie (logique!). Un clapet anti-retour empêche l’eau de passer dans l’autre sens, en retournant vers la cuve quand elle n’est plus assez remplie, et donc évite d’endommager l’équipement.

– On n’a pas mis de vase d’expansion, cela permet de réduire les effets d’à-coups que peut donner la pompe à eau. Toutes les pompes à eau n’en ont pas besoin, 1 an après, on n’en ressent pas du tout le besoin, je pense donc que c’est à vous de voir.

La notice de notre pompe à eau Flojet disait cependant de faire des boucles pour que l’à-coup soit limité si il y en a :

Branchement de la pompe à eau
Exemple d’installation

Chauffer l’eau

Pour l’eau chaude, j’ai fait un article sur le sujet qui détaille les modèles existants, ceux aux normes ou non, comment le choisir ou l’installer :

pompe à eau, chauffe-eau dual top,
Installation du chauffe-eau, non loin de la pompe à eau

Raccordement Évier et Douche

Une fois que l’eau passe dans la pompe elle est envoyée vers l’évier et la douche (si vous avez fait une douche). Reste donc à raccorder les deux circuits, l’eau froide et l’eau chaude aux robinets :

raccordement évier dometic, evier fourgon, evier van
Bleu froid et Rouge chaud : facile!

Ici aussi, on pourrait apporter notre retour d’expérience… A faire des économies et réutiliser tout ce que l’on peut : c’est difficile.

– Utiliser les bons colliers de serrage, adaptés à la bonne section de vos tuyaux. Par exemple pour des tuyaux de 10 mm, si vous avez le choix entre un collier qui de 8 à 18 mm et un qui fait 8 – 12 mm, prenez le deuxième, il sera plus efficace, sans fuites.

– Vérifiez que les flexibles de vos éviers et mitigeurs de douche supportent la pression de votre pompe à eau. Sur l’évier Dometic que l’on a, il ne faut pas dépasser 1.5 bar, sauf que notre pompe fait 2.1 bar… On a du trouver des colliers minuscules et adaptés pour serrer sans aucune fuite d’eau.

– Pensez à vérifier ce qui est inclus (ou non) quand vous achetez votre évier : bonde, mitigeur, flexibles etc, pour ne pas devoir recommander et vous bloquer le chantier pour un détail..

douche fourgon, douche en van
Notre mitigeur : à l’envers pour gagner de la longueur !

– Pour la douche, on a fait faire une plaque en inox pour « écraser » uniformément les plaques PVC et pouvoir serrer correctement le mitigeur à la paroi. Sinon, le mitigeur étant rond et la découpe aussi, ça allait créer de fuites derrières. Ici, aucun risque et c’est plus solide !

Derrière la douche le raccordement est identique à l’évier, on a les deux tuyaux derrière le siège conducteur (que j’ai bridé dans le mouvement avant / arrière pour ne pas qu’on vienne taper sur les tuyaux).

Eau sale

Une fois que votre eau passe dans l’évier et la douche, il faut l’évacuer !
Pour rappel, la norme impose une cuve d’eau grise; Et c’est logique, si vous utilisez le moindre produit chimique (même sans le savoir), cela irait dans la nature.

Avoir une cuve d’eau grise ne doit vous inciter à utiliser des produits chimiques, au contraire… Vous allez avoir des odeurs pas terribles qui peuvent remonter l’été, utilisez au maximum des produits naturels, comme le bon savon de Marseille.

Évacuations évier et douche

Dans notre cas, on a donc deux évacuations : une sous l’évier et une sous la douche :

Nous faisons partir la bonde de l’évier vers la cuve, logique. Il faut cependant faire en sorte d’avoir le plus de pente possible tout le long.

Si vous avez un passage de niveau « plat » dans votre tuyau d’évacuation, l’eau va stagner et quand elle est sale, ça pue, ça devient des nids à bactéries etc.

Donc calculez toute votre évacuation en pente, tout le long jusqu’à la cuve. Notre évacuation est derrière les sièges conducteurs, le long de la paroi qui nous sépare de la cabine, et passe sous la contremarche gauche.

Pour l’évacuation, le mieux est d’avoir un tuyau spirale comme celui-ci, qui est résistant et conçu pour ça.

Nous avons la chance d’avoir deux portes latérales : La première porte sert d’entrée, la deuxième nous a permis de faire passer l’eau et son évacuation, mais aussi de faire une douche a même le sol :

L’eau de la douche s’évacue dans la contremarche, et les deux évacuations se retrouvent dans un Y sur la cuve d’eau grise.

Stocker l’eau grise

Comme on le disait, nos deux évacuations partent sous la contremarche de la porte latérale gauche (où est la douche). On amène les deux tuyaux spirales jusqu’à la cuve d’eau grise, le Y (ce modèle en PVC) est fixé à l’entrée de la cuve.

En allant jusqu’à l’extérieur avec les deux tuyaux je supprime le risque d’un retour d’eau sale ou d’une fuite (on a assez donné…). Si la cuve d’eau grise est pleine, ce qui nous est arrivé au début, le trop plein sort du Y et non pas dans le fourgon…

La cuve d’eau grise doit faire 50% de la taille de la cuve d’eau propre. Si vous avez 100 L d’eau propre, ou deux cuves de 50 L, vous devez avoir 50 L d’eau grise pour l’homologation VASP.

On vous conseillera de mettre la cuve la plus grande possible, pour plus de confort.

Vous devez acheter une cuve « eau grise », ne prenez pas n’importe quoi, elle doit être robuste, adaptée à l’eau sale en plastique alimentaire, lavable. Il existe 3 types de cuves d’eau grise :
Cuve d’eau grise classique, qui ont l’avantage d’être moins chères car produites en grandes quantités, donc différents volumes, tailles etc. Mais si aucune ne convient à votre véhicule, il va falloir :
Cuve d’eau adaptée au véhicule, ex : « Cuve d’eau grise côté droit Sprinter jusqu’à 2006 », dans le cas où aucune cuve classique ne fonctionne, certains fabricants réalisent des séries adaptées aux modèles les plus répandus / vendus. Le prix s’en ressent car ils margent plus sur ces modèles.
Cuve d’eau grise sur-mesure : Pour le cas où aucune des deux solutions ne convient, car vous avez un véhicule peu commun, vous pouvez vous tourner .

Comment installer une cuve d’eau grise

Fixation cuve d'eau grise, Eau grise sprinter

Pour fixer la cuve d’eau grise sous le fourgon, il faudra :
– 4 points de fixations (ou +) dans le sol pour fixer les structures avec des tiges filetées ou des vis. Dans notre cas, ce sont des vis : Pensez à utiliser des rondelles freins ou écrous freins (empêcher qu’ils se dévissent) car souvent, la fixation sera sous votre aménagement, il sera dommage que la cuve parte en roulant…
– Une structure métallique ou feuillard acier résistant: au moins deux U qui entourent le réservoir et empêchant le mouvement vertical,
– Des équerres acier qui empêchent le mouvement horizontal de la cuve quand on accélère ou freine.

Vidanger l’eau grise

Pour la vidange de la cuve d’eau, le plus simple est d’utiliser une vanne, en position le plus bas possible.

Outre la vanne de vidange, vous pouvez aussi envisager une électrovanne. Certains modèles sont équipés d’une caméra, si vous avez déjà un écran pour la caméra de recul, c’est intéressant.

Lien vidéo YT, lien produit.

Toutes les cuves d’eau grises sont équipées d’un bouchon, il est indispensable pour nettoyer la cuve. Car comme son nom l’indique, il va se remplir en eau sale des dizaines, des centaines de fois. Quand on le vide, généralement, les particules, les matières et surtout la graisse, restent au fond.

Comment nettoyer sa cuve d’eau grise

– Laisser la vanne de vidange ouverte jusqu’aux dernières gouttes,
– Fermer la vanne,
– Ouvrir le bouchon de vidange,
– Passer le bras pour déposer du bicarbonate de soude sanitaire partout et fermer le bouchon,
– Verser au moins 2L de vinaigre blanc par l’évier ou la douche,
– Attendre un peu,
– Vidanger à nouveau,
– On peut refaire pareil avec de l’eau bouillante, pour dégraisser.

Si besoin il est possible d’utiliser du Eucanetank, un produit semble-t-il écologique.

Pour limiter les odeurs, il est également aussi possible de faire une sortie de trop plein qui permet une mise à l’air pour limiter les odeurs.

Budget Circuit d’eau

On ne parle pas souvent du budget mais on peut donner une approximation du budget que représente notre circuit d’eau.

Base du circuit

EquipementPrix
Évier Dometic200 €
Pompe à eau Flojet70 €
Coupelle remplissage20 €
Cuve eau propre 80 L80 €
Cuve eau grise 60 L70 €
Tuyau annelé 25 mm 2m16 €
Tuyau spirale 38 mm 2m12 €
Tuyau 10 mm 15m30 €
Colliers (toutes tailles)35 €
Flexibles douche12 €
Raccord T / Y (toutes tailles)4 €
Joints siliconne5 €
Raccords (toutes tailles)18 €
Vanne d’arrêt x 422 €
Clapet anti-retour x 315 €
Embout cannelé x 25 €
Vanne à bille6 €
Budget total620 €
Les différents coûts du circuit d’eau

Options du circuit d’eau

Après, certains points sont facultatifs comme :
Chauffe-eau (200 à 2 000 €)
– Douche : Bac, parois, mitigeur etc,
– Témoin de remplissage,
– Alarme de fuite d’eau,
– …

Je détaille tout cela dans l’article sur le circuit d’eau : les bases, indispensables et les options selon les besoins, les projets et le budget.


Et toi, tu as fait des erreurs ?
Pour recevoir le prochain article sur l’eau, abonne-toi à l’e-mail du dimanche en bas de la page :

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.