Concevoir son circuit d’eau

L’eau est un circuit qui nous a peu inquiété, comparé à l’électricité ou au gaz. Pourtant, beaucoup de particuliers qui aménagent leur fourgon eux-mêmes, comme nous, se confrontent ensuite à des fuites d’eau…

On va te faire éviter quelques erreurs dans cet article, en expliquant des possibilités et des choix que tu as pour faire un circuit d’eau parfait et (surtout) adapté à tes besoins 👇

Concevoir son circuit d'eau
Réalise toi-même ton circuit d’eau

Autonomie en eau : évaluation

La première chose à savoir est ce dont tu as besoin, en termes d’eau, dans ton van ou ton fourgon.

Cela dépend de :
– Ce qui est indispensable pour toi ?
– Quel espace disposes-tu ?
– Comment voyages-tu ?

Combien de litres d’eau prévoir

Cuve et tuyau d'eau
Après les calculs, les achats

La quantité d’eau dans son van est une question qui n’est pas « vraiment » importante. Les vans aménagés avec de petites cuves d’eau s’en sortent très bien : le van est moins lourd, ils ont plus de place pour stocker et doivent « seulement » aller se remplir plus souvent.

C’est problématique quand on est dans un pays où les accès à l’eau sont plus rares. Même en Europe : le Portugal par exemple n’est pas très bien desservi en eau -gratuite-.

Donc la taille des cuves d’eau son organisation et peut être problématique selon les pays visités.

Il faut multiplier les besoins quotidiens (ou hebdomadaires) par le nombre de voyageurs dans le van ou camping-car :
• Une douche (pas quotidien) = 5 à 10L
• Une vaisselle (x /jour) = 2 à 3L
Cuisiner (1 à 6 fois par jour 🤤) = 1 à 2L
Boire (hors apéritif) = 1L

Ce qui permet d’estimer la quantité d’eau à prévoir par personne et par semaine, environ 10L + 42L + 14L + 7L = 73L, dans la fourchette haute des lignes ci-dessus.

Si vous avez un bidon de 30L par exemple, vous le remplirez au moins 3 fois / semaine, alors qu’une cuve de 100L vous suffira, si vous êtes seul(e). On a répondu à cette question ?

Maintenant la suite 😀

L’aménagement autour de l’eau

Si vous avez un grand fourgon, vous pouvez imaginer « une salle de bain fermée » ou une douche fixe. C’est un confort quand la douche est déjà prête, surtout en hiver (bon ok, même en été!).

Quand le fourgon ou van est plus petit, un L2 par exemple, il faut faire des choix. La douche fixe est toujours possible, mais il faut concevoir son schéma d’aménagement autour de ça…

Autrement, il est plus simple de se contenter d’un évier, avec un mitigeur rallongé d’un flexible de 1.5 mètre pour se doucher au milieu du fourgon (et même dehors!). Après tout, on se douche moins souvent en van… 😉

Les voyages et l’eau

Si vous voyagez quelques semaines par an ou si vous vivez à l’intérieur, les besoins sont différents. Pour quelques semaines, vous allez pouvoir bricoler des douches occasionnelles ou vous dépanner à l’extérieur.

Quand vous vivez dans votre van ou bien que vous voyagez dans un pays ou période froid(e), alors il faut envisager d’installer une douche. Se doucher dehors quand il fait -2°C est une lutte que vous repousserez au maximum (merci les odeurs 😀).

Pensez donc aux périodes où vous serez dans votre véhicule mais aussi aux pays que vous souhaitez découvrir. Cela pourra influencer l’aménagement de la partie « eau » : il faut y penser !

Équipements basiques du circuit d’eau

Une fois que l’on sait si l’on a besoin d’une douche fixe, d’une cuve ou bidons et si l’on a la place de concevoir tout cela sur le schéma de l’aménagement, on passe à la suite. 👇

Que faut-il pour aménager le circuit d’eau ?
Qu’est ce que je ne dois pas oublier ?

Cela permettra 2 choses dans le schéma de votre aménagement :
– Mieux prévoir l’espace qu’il faut pour les équipements suivants,
– Être au plus juste sur le budget prévisionnel,

Pompe à eau

Bon… Je ne vous surprends pas. Il faut une pompe à eau. C’est le cœur (au sens propre) de votre circuit. Et il faut être vigilant à plusieurs choses ici que l’on ne connaît pas sans en avoir vu plusieurs dans d’autres vans et aménagements:

– Le bruit de la pompe à eau,
– Le type de pompe,
– La pression,
– La fiabilité (donc la marque),
– Les « fonctionnalités »,

On y reviendra dans un long article car c’est juste super important (Abonnez-vous à la newsletter tout en bas pour ne pas rater ce bel article)! 👇👇

Pompe à eau Flojet R3426148 14a37940
Notre pompe à eau Flojet

Cuve d’eau ou jerrycan

Je dis « cuves ou bidons » car comme pour la douche, cela dépend de votre projet. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise situation, si je devais résumer ma vie avec vous aujourd’hui … (Référence).

Ce choix dépend de votre envie, de votre fourgon, de vos voyages, du rythme et des périodes.

Les cuves sont de gros bidons, pour ceux qui ont de grands besoins en eau, qui ont la place et qui souhaitent les remplir le moins souvent possible.

Certains bidons et cuves sont semblables : souples (pratique pour l’espace) et intégrant une pompe à eau.

La principale différence entre les deux réside dans leur taille, vous trouverez des cuves d’eau de 100L (au dessus souvenez-vous de ce que dit la norme sur les cuves dans l’article dédié 😉), alors que les jerrycans sont petits.

Cuve d’eauJerrycan
• Jusqu’à 100L (ou + cf normes)
• – de remplissages
• Environ 30L max (par bidon)
• Peu d’espace
• Simplifie l’installation
• 1 propre + 1 eau grise
• + d’espace
• + de Budget
• Selon installation, il faut les déplacer pour remplir

Pour l’eau grise, il faudra alors trouver l’espace pour l’installer. Il peut être installé en intérieur comme en extérieur mais doit faire 50% du volume d’eau propre, ou plus (ne concerne pas les jerrycans) !

Certains modèles de cuves sont conçus spécifiquement pour un modèle de fourgon comme les Sprinter, les Transit etc. Il est même possible de faire des cuves d’eau grises sur-mesure, par exemple pour des fourgons 4×4 rares comme les Dangel.

Évier dans le fourgon

L’évier n’est pas un élément « risqué » et n’est donc pas concerné par des normes VASP, vous pouvez donc (pour une fois) utiliser un évier de maison. Ce qui multiplie les possibilités en termes de modèles, de combinaisons et de budget.

Le mot budget est important : Les éviers et lavabos conçus pour les fourgons et campings-car sont assez chers et les mitigeurs encore plus. Un évier seul démarre à environ 40€ et un bon mitigeur démarre à 20€.

Rien ne vous empêche alors d’imaginer une vasque en céramique, c’est très beau et n’étant pas encastré, vous gagnez en place dans le placard sous l’évier. Cependant n’achetez pas les éviers en verre, certains l’ont déjà cassé 🙄 !

Nous, nous avons réutilisé l’évier de l’ancien aménagement, un Dometic (SMEV pour les anciens) qui est donc encastré, en inox, avec son robinet et sa vitre de protection. Il coûte environ 200€ sur Amazon : on aurait sûrement utilisé une vasque et un mitigeur maison si on devait y mettre cette somme.

La douche fixe et l'évier du van aménagé
Nos toilettes sèches, douche et évier du fourgon

Ces modèles d’évier type campings-car ont l’avantage d’être tout-en-un, encastré, esthétique et de se fermer pour ranger la vaisselle qui sèche dessus (par exemple).

Robinet d’évier

Là, plusieurs modèles selon vos besoins :
– Eau froide seule ou eau froide et chaude,
– Pour pompe à eau automatique ou non : Certains proposent un contacteur pour brancher à la pompe (immergée ou pas) qui s’active lorsque l’on lève le levier;
– Pliable ou rabattable (indispensable si vous avez un modèle avec vitre comme le notre),
– Bec court ou long : je trouve le long plus pratique pour faire la vaisselle… Il faut évidemment que la taille soit adaptée à la configuration et surtout à l’évier.

Les oubliés du circuit d’eau

Je les appelle comme ça car, les pauvres, sont parfois omis des calculs.. 😅 Et après, le dilemme « je modifie ou je fais une croix sur ce confort » :

Vase d’expansion

Le vase d’expansion est un point important du circuit d’eau car il vous permet d’avoir un débit d’eau constant / régulier après votre pompe à eau et de ne pas avoir d’à-coups qui sont désagréables et mauvais pour le circuit.

Les petites surpressions malmènent vos raccords et colliers. Investir dans un vase d’expansion vous assure du confort et une meilleure santé de l’ensemble de votre circuit : votre pompe, votre chauffe-eau, …

Un vase d’expansion répandu comme le FIAMMA par exemple coûte moins de 30€ et ménagera votre circuit entier.

Clapet anti-retour

Le clapet anti-retour aussi est un petit équipement auquel on ne pense pas quand on dessine son circuit d’eau car souvent on ne le connaît pas. Pourtant il est important : il évite d’endommager la pompe à eau ou le chauffe-eau en cas de pénurie d’eau.

Cela évite aux pompes à eau automatiques de tourner dans le vide quand la cuve est vide. C’est une histoire de quelques euros qui permet, en complément du vase d’expansion dont on vient de parler, de faire durer votre installation.

Tuyaux et raccords d’eau

Les tuyaux … Quelle prise de tête quand on débute ! J’ai en tête les angoisses quand on passe des commandes et surtout quand on les reçoit :
« Ai-je commandé les bons diamètres ? »,
« était-ce bien compatible ? »,
« est-ce assez solide ? »…

Commander ses tuyaux d'eau aux bonnes dimensions
Après l’angoisse, les tests des tuyaux…

Quand on fait son circuit d’eau, les diamètres importent peu, que ce soit du Ø 10 mm, 12 mm ou 14 mm. Le plus important c’est :
– Se fixer sur un diamètre et s’y tenir : des économies sont à la clé !
– Se baser sur du diamètre intérieur (ou extérieur avec prudence)

Il y a plusieurs types de tuyaux, mais deux principaux nous intéressent :
• Les tuyaux d’eau souples et alimentaires. Ce sont eux qui feront l’essentiel du circuit, qui iront de la cuve à la pompe, de la pompe à l’évier etc. C’est normalement précisé par le vendeur : ils doivent obligatoirement être alimentaires, la norme le précise et votre corps aussi (ils éviteront le développement de bactéries).

Prenez des tuyaux qui résistent aux températures très basses comme aux températures hautes si vous avez un chauffe-eau.

• Les tuyaux spiralés qui iront du remplissage à la cuve et feront l’évacuation des eaux grises de l’évier et la douche vers votre cuve d’eau grise.

Vanne d’arrêt d’eau

C’est super important. La preuve, je n’en avais pas prévu sur un circuit, ça m’a coûté une inondation et depuis c’est une phobie (dont j’ai trouvé une petite solution dans les bonus 👇).

Vous concevez votre circuit d’eau en vous disant « Voici comment se comportera l’eau dans un circuit parfait ». Mais l’eau… l’eau… n’est pas un long fleuve tranquille ! 😅

Vanne d'arrêt gros diamètre
MEGA Vanne d’arrêt

L’eau, ça fuit, ça déborde, ça s’échappe, ça suinte, ça goutte, ça pschitt, ça s’évapore, ça condense, bref ! Vous voyez mieux les problèmes qui proviennent de l’eau ?

Il faut anticiper les problèmes, faire un circuit en anticipant le PIRE. Pour cela, les vannes d’arrêt, tout comme le trop plein et l’évacuation d’urgence, sont des bénédictions pour le jour où tout bascule.

Si vous constatez un problème sur votre circuit, la vanne d’arrêt peut limiter la casse. C’est une sécurité indispensable avec de faire de la brasse dans votre fourgon et de vous haïr en disant « Pourquoi je n’y ai pas pensé! ».

Où installer des vannes d’arrêt ?
– Il faut pouvoir arrêter l’eau à la sortie de la cuve d’eau,
– Si vous avez 2 cuves d’eau, ne faites pas comme moi au début, prévoyez une vanne entre les deux,
– Si vous êtes stressés de l’eau, vous pouvez même en mettre avant d’arriver à l’évier et à la douche, en cas de fuite aux raccords (et nous, on en a eu un paquet lors des essais !).

Notre installation de deux cuves d'eau
Notre V1.2 de l’installation d’eau

Le schéma de notre circuit d’eau viendra dans un prochain article dédié où je mettrai tout ce que l’on peut améliorer : notre circuit d’eau pas au top. Nous avions choisi de réutilisé une cuve de l’ancien aménagé (qui avait déjà 3 trous), c’était d’un complexe… Bref !

Les équipements eau -ptionnels

Bon là, on parle à ceux qui ont le budget, la place et qui veulent parfaire leur installation. Ce n’est pas le cas de tout le monde, mais c’est un plus !

Coupelle de remplissage d’eau

Aha oui je l’ai mis là car elle n’est pas obligatoire dans les normes ni dans le quotidien ! Ceux qui ont des cuves d’eau peuvent s’en passer (c’est évident pour les jerrycans), si la cuve d’eau est accessible, vous pouvez amener votre tuyau jusqu’à celle-ci : cela fait un trou en moins dans la paroi.

Pourquoi installer une coupelle de remplissage d’eau ?
– Pour les jours où la météo sera affreuse et où il sera préférable de fermer les portes du fourgon,
– Pour les remplissages longs et « sûrs », cela évite les accidents + de tenir le tuyau pendant 5 minutes (ou 10 quand le débit d’eau n’est pas folichon).

Mais comme on le sait, chaque aménagement est unique et on a tous des besoins différents, à vous de voir si cela est important pour vous (c’est le but de l’exhaustivité de cet article !)

Distributeur (nourrice)

Qu’est-ce donc ? Comme pour le gaz, il s’agit de la « multiprise de l’eau » : vous amenez votre eau au distributeur via la pompe à eau et vous repartez vers les équipements en qui demandent :
– Évier,
– Douche,
– Chauffe-eau,
– Douchette extérieure (pourquoi pas).

Ensuite, vous pouvez en installer une en sortie de chauffe-eau pour distribuer à nouveau l’eau chaude jusqu’aux équipements qui en ont besoin.

Là, le but est très simple : Vous distribuez l’eau aux équipements et évitez les multiples « T » ou « Y ». Certains modèles sont équipés d’une vanne d’arrêt qui vous permet alors de vidanger en cas de problème ou si vous n’utilisez pas les circuits pendant un moment.

Chauffe-eau

Et oui… Il est possible d’avoir de l’eau chaude dans son fourgon, ce qui, pour ceux qui voyagent par des températures négatives ou vivent à l’année dans leur véhicule aménagé, est juste indispensable.

Ceux qui n’aiment pas voyager « à la dur » apprécieront aussi le confort d’une douche chaude quand les températures ne sont pas au rendez-vous.

La question, au cœur du choix est alors l’alimentation en énergie pour chauffer l’eau. Malgré les avancées technologiques, on est principalement sur les modèles Gaz ou Gasoil afin que vous puissiez chauffer l’eau quelles que soient les conditions.

On peut installer un mélangeur thermostatique en sortie de chauffe-eau pour éviter de se brûler (et de faire surchauffer les tuyaux).

Notre chauffe-eau par exemple sort du 70°C en hiver, il faudrait normalement en avoir installé un, les tuyaux étant normalement prévus pour 50°C. Mais on ne connaissait pas ! Vous réglez la température (chaude) qu’il vous faut sur le robinet, et c’est régulé.

Il existe aussi les chauffe-eau « maison », c’est à dire bricolés, avec un tuyau en PVC peint en noir, que l’on fixe sur le toit (comme si l’on installait un store), avec un robinet et une petite pompe : c’est parti pour l’eau chaude quand il fait beau.

On en parlera dans un article très complet là aussi (abonnez-vous à la newsletter en bas de page pour ne pas le manquer). 👇

Douche dans le fourgon

Encore un équipement optionnel, mais qui fait tourner des têtes. C’est un casse-tête selon les aménagements, il n’y a pas énormément de possibilités.

Nous, avec nos deux portes latérales, avons dû improviser une douche fixe qui a deux parois fixes et un rideau pour fermer les deux autres. Nous avons construit des toilettes sèches amovibles que nous enlevons de là quand nous allons à la douche, tout simplement.

Autrement, la majorité des douches fixes sont dans la « salle de bain » qui est constituée de 4 parois fixes avec une porte ou un rideau « rigide ». Cette salle de bain reprend l’emplacement des fourgons aménagés d’usine, que je vous invite à visiter si c’est ce que vous souhaitez.

On fera peut être un article sur les différents types de douche qui existent, car selon les cas c’est assez « chiadé ». 😀

Pour les bacs à douche, on vous conseille de ne pas vous compliquer la vie : prenez un bac simple, fixez-le à plat sur un sol « plein » sinon il va se briser.

Prenez un bac à douche pour fourgon avec des rebords hauts pour les jours où vous ne serez pas totalement à plat. Ah oui ! Le niveau avant la douche c’est un casse-tête pour s’assurer que l’eau va bien s’écouler… Nous c’est arrière gauche la sortie ! 😄

D’ailleurs on vous invite à acheter des grandes cales pour vous mettre à niveau. Nous on a celles-ci je crois, qui sont super grandes et « arrondies » sur les 3 niveaux, donc plus facile à utiliser : la précision avec un 3.5T c’est pas simple!

Douchette et pommeau de douche

Ici, il faut choisir un modèle pratique :
– Un double levier (ça ne s’appelle sûrement pas ainsi) : un levier sur la douchette pour limiter l’arrivée d’eau en plus du robinet : économise un maximum !
– Un flexible de douche qui s’encastre dans la paroi c’est pratique mais à la fois c’est un risque de plus que l’eau s’infiltre. Donc si c’est comme à la maison : ça marche très bien.
– Ne prenez pas le premier prix, si c’est pour qu’il lâche au bout de quelques mois (dans un pays où les magasins pour camping-car ne courent pas les rues)… Des économies non profitables.

Bonus inédits pour votre circuit d’eau

Détecteur de fuite d’eau : Comme beaucoup, quand on est confronté à une fuite d’eau, on s’imagine que ça va se reproduire et qu’on s’en rendra compte trop tard. Du coup j’ai investi dans une détecteur de fuite qui coûte une dizaine d’euros chez Amazon et que l’on retrouve pour 5€ chez le fabricant (moins sexy mais tout aussi efficace).

22€ les 2 détecteurs sur Amazon
Lorsque l’eau touche les deux parties métalliques : ça sonne (

Niveau d’eau « restant » : Avoir un accès visuel à la cuve te permet de voir où tu en es. C’est mieux de se rendre que l’on n’a plus d’eau avant qu’il soit trop tard : la nuit et loin d’un point d’eau, quand tout est déballé et que la vaisselle est à faire…

Il existe donc des sondes électroniques autrement, mais c’est un budget, un branchement etc : à voir !

Si vous êtes bricoleur (et je l’espère si vous êtes ici), il y a la un tuto pour vous ! Un tutoriel permettant de faire soi-même un niveau d’eau. Je tenterai de le faire pour ma cuve cette année 😉.

• Pour ceux qui n’ont pas de douche à l’intérieur:
– La douche solaire classique : on la laisse la journée sur le toit ou derrière le pare-brise (ou dans un arbre),
– La douche solaire à pression : existe en pompe à pied, pompe à bras (avant la douche du coup), chez Décathlon ou Amazon,
– La tente à douche : chez Decat’ aussi,
– Un support aimanté pour fixer la douchette sur le fourgon : à se fabriquer.

Il existe aussi les pompes à eau sur batterie ou allume cigare avec une douchette intégrée : il ne lui manque que le jerrycan !


Dis-moi si j’ai oublié un point ou si quelque chose n’est pas clair dans un commentaire 👇. Et abonnes-toi à la newsletter si tu veux recevoir le prochain article dimanche prochain 😉.

Rejoindre la conversation

4 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    Merci pour tous ces renseignements ! C’est top !

    Je prévois dans mon nouveau fourgon de poser un bac à douche ! J’ai déjà créé la cabine, j’attends encore un peu pour poser le bac ! Car je me questionne énormément !

    Pour créer l’évacuation de l’eau sale je vais devoir percer le plancher ! Je redoute cette étape ! Deuxièmement je voudrais éviter de fixer un bac sous le camion pour l’eau sale, mais tout simplement placer un simple jerican sous le fourgon en plongeant directement le tuyau dedans quand nous prendrons nos douches !

    Bref, avons-nous le droit de percer le plancher, comment doit on procéder, peut-on laisser le tuyau à l’air libre, et pour l’homologation avons-nous le droit ? Je ne trouve rien sur ce sujet ! Mille merci pour vos réponses !

    1. Bonjour,

      Percer le plancher fait peur mais ce n’est rien d’insurmontable, il faut simplement la bonne scie cloche, vérifier que dessous rien ne gênera,

      C’est tout à fait autorisé et tout le monde le fait pour la sortie d’eau sale.

      Pour le choix du jerrycan, je conseillerai une cuve d’eau grise plutôt, conçue pour cela. Solide, avec entrée, sortie, bouchon pour nettoyer, cf mon article sur les normes de cuves qui va vous intéresser, dans la catégorie Normes.

      Bonne soirée
      Julien

  2. Super complet et si clair!!! Merci c est top!

    Il y a aussi la douche solaire dans tube de geberit à fixer sur le toit ou de côté, construction maison bien sûr!