Schéma circuit d’eau

Vous connaissez désormais les équipements qu’il faut pour répondre à vos besoins en eau, il ne reste qu’à brancher tout ça !

Je vous ai fait 5 schémas de circuit d’eau, du plus simple au plus compliqué, pour vous aider à visualiser et ne rien oublier :

Schéma de votre circuit d’eau

Circuit d’eau simple

Pour ceux qui prévoient un aménagement minimaliste de leur fourgon, le circuit d’eau s’en retrouve (très) simplifié. Je vous invite, en amont de cet article, à lire l’article sur le circuit d’eau que j’ai écrit.

Conçois ton circuit d’eau parfait (et n’oublie rien)

J’y présente tout ce qui existe et surtout selon vos besoins, ce qui peut constituer votre circuit pour ne rien oublier, être parfaitement équipé le jour du grand départ (sans regret!).

Pompe manuelle et jerrycans

Là, c’est le circuit d’eau le plus simple possible : deux jerrycans, une pompe à pied, quelques tuyaux et un évier. Vous n’aurez aucun problème technique, aucun bruit, moins de panne : la vie en van « simple et paisible ».

schema circuit eau, evier, pompe à pied, jerrycans
Pompe à pied pour l’évier

Schéma d’eau pompe à eau

Encore un schéma de circuit d’eau simple ici, avec une pompe à eau classique en 12v. On rend le système plus complexe car il faut raccorder la pompe à votre batterie donc au circuit électrique.

Je vous invite à lire la catégorie Électricité pour tout savoir sur le sujet : quels câbles, quel fusible, quel batterie etc.

Si vous ne savez pas quelle pompe à eau il vous faut :

Schéma eau, pompe à eau 12v, schéma circuit eau van
Pompe à eau 12v

Avec une pompe à eau électrique, le débit sera plus important qu’une pompe à pied, il faut alors penser à ceux qui souhaitent faire de plus grandes réserves d’eau.

Généralement, un jerrycan / bidon d’eau ne dépasse pas 30 litres. Vous pouvez alors tripler le volume d’eau dans le fourgon en choisissant d’installer une cuve d’eau, jusqu’à 100 litres (et plus, par cuve 😉).

Voici le schéma :

schéma circuit eau fourgon, pompe à eau, cuve eau, cuve eau grise, trop plein
Pensez aux sorties !

Sur le schéma ci-dessus, de nouveaux éléments apparaissent, liés aux cuves d’eau. Qui dit grands volumes d’eau, dit « impossible à déplacer » : à l’inverse des petits jerrycans que l’on sort pour remplir ou vider, qui sont faciles d’accès, etc.

Ici, la cuve d’eau propre aura un emplacement plus contraignant car on la met souvent dans un coffre. Il faut donc prévoir des entrées et évacuations :

– Coupelle de remplissage : Ici, à la différence des jerrycans, il faudra prévoir un trou dans la paroi du van pour positionner une coupelle de remplissage. Elle permettra de remplir la cuve d’eau facilement. Cette coupelle intègre généralement un trou pour évacuer l’air : quand vous remplissez une cuve (étanche) avec 1 volume d’eau, 1 volume d’air doit sortir.

Il faut prévoir cette évacuation d’air sinon plusieurs problèmes peuvent survenir : cuve qui gonfle, eau qui ne rentre plus, …

– Sortie de « trop plein » : Lorsque l’on remplit l’eau au tuyau, si l’on n’a pas de trop plein, il faut être constamment attentif au niveau d’eau et c’est parfois compliqué : la nuit, quand il pleut, au fond du coffre… Je sais de quoi je parle. C’est aussi une sécurité si vous êtes penchés, si le débit est énorme, .. Il permet aussi une sortie d’air supplémentaire.

Cette sortie permet donc d’évacuer le « trop plein » d’eau qui pourrait nuire à la cuve et donc au fourgon !

– Sortie de vidange : Elle est indispensable pour faire la vidange avant un nettoyage (recommandé!), mais surtout pour vider rapidement votre cuve est cas de problème. Il faut penser à toutes les éventualités : si votre cuve a un défaut un jour (je ne vous le souhaite pas !) et qu’elle fuit, si vous n’aviez pas de vanne de vidange, vous vous contenterez de regarder la cuve fuir avec une éponge à la main…

Alors qu’avec une sortie prévue pour vidanger, vous n’avez qu’à ouvrir la vanne et l’eau partira par l’évacuation, en réduisant la pression de la fuite et limitant les dégâts.

Sortie d’eau usée : Bon là, c’est simple, c’est pour vidanger vos eaux grises lorsque la cuve est pleine, car on ne pourra pas la « déplacer » elle non plus. Mais si on n’y pense pas… Bon.

Circuit d’eau avec chauffe-eau

Le luxe pour ceux qui ont un fourgon ou van c’est d’avoir l’eau chaude. Pour se laver, pour faire la vaisselle, c’est un plaisir… Surtout quand on vit dedans à l’année.

Il existe de nombreux types de chauffe-eau (électrique, gaz, diesel, mixte, …), j’en ferai un article dédié dans quelques semaines. 😉

Raccordement chauffe-eau

Schéma eau van, eau chaude, chauffe-eau

Ici donc, la différence consiste en un nouveau clapet anti-retour afin d’éviter que l’eau ne quitte le chauffe eau, ils n’aiment pas ça, quand l’eau va dans le mauvais sens.

Ainsi qu’un Y (ou T) pour alimenter le chauffe eau : tout simplement. Prévoir des tuyaux qui permettent le transport d’eau chaude, comme je le dis sur l’article pour « penser son circuit d’eau« .

Je n’ai pas mis de mélangeur thermostatique sur le schéma, j’en parle dans l’article sur la conception du circuit, c’est à vous de voir! Il se positionnerait à la place du T qui apporte l’eau froide au chauffe-eau. L’eau chauffée repassera à l’intérieur à son tour, pour être mélangée selon le réglage que vous avez fait : plus ou moins chaud.

Prévoir une vanne d’arrêt avant le chauffe-eau vous permet de l’isoler du circuit : en cas de problème, ou encore en cas de gel, cela peut l’endommager.

Dans notre cas, le Webasto se vide dès que les températures sont basses pour ne pas que les circuits gèlent et s’endommagent.

Sans cette vanne, la pompe à eau va constamment remplir le chauffe-eau, qui lui est en mode « vidange » et donc constamment gaspiller énormément d’eau. Dans le cas de notre Webasto Dual Top Evo6, la durée de vidange est de 90 minutes, je vous laisse imaginer la quantité d’eau que la pompe à eau fera sortir de vos cuves en 1h et demi…

L’alternative serait d’activer le mode « hors gel » du chauffe-eau et donc de le laisser allumer jour et nuit, ou de couper totalement l’alimentation du Webasto (ce qui n’est pas conseillé car c’est dans ce cas qu’il gèle, impuissant).

A voir selon votre équipement !

Circuit d’eau avec douche et évier

schéma circuit eau, douche, evier, eau chaude
Douche & Evier

Pour ce dernier schéma d’eau, on est sur la même conception que notre fourgon, avec un évier et une douche. Il faut donc prévoir 2 autres Y ou T pour alimenter l’évier et la douche en eau froide et eau chaude.

Il faudra également un Y pour l’évacuation de l’eau grise de la douche et de l’évier,

Pensez à faire une évacuation des eaux grises toujours en descente ! Jamais de « plat » et encore moins de montée, sinon l’eau stagne et bonjour les odeurs, bactéries, bouchons etc.

Voici notre coin d’eau avec la douche à gauche (on a la chance d’avoir deux portes latérales) et notre évier à droite :

Rejoindre la conversation

14 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  1. Bonsoir,

    Je rejoins tous les compliments des commentaires précédents. C’est TRES agréable d’avoir des informations précises et concises pour le débutant que je suis.

    J’avais 2 petite questions.

    1) Est il possible de mettre un réservoir 150 litres ou plus sur un coté du Fourgon (L3H2) ou est ce que le poids non centré va t il poser problème.

    2)Dans le cas ou le cas 1 pose problème, est il possible de mettre 1 réservoir de chaque coté par exemple 75 litres sur chaque passage de roue??

    merci d’avance et bonne soirée

    1. Bonjour Yann,
      Merci beaucoup, je suis passé par là et c’est comme ça que j’aurai aimé apprendre, alors je partage comme je l’entends. Ravi que ça plaise!
      1- D’où l’intérêt du calcul de répartition des charges dans les normes VASP,
      Aucun problème si vous compensez avec des meubles etc,
      2- Bien entendu, surtout qu’au dessus de 100L il faut un brise flot et c’est assez compliqué à trouver, ou plus cher, (selon moi).
      Bonne journée, Julien

  2. Bonjour voilà j’ai installé un chauffe eau instantané mais voilà quand j’ouvre le robinet d’eau chaude rien ne ce passe alors qu’avec l’eau froide ça marche j’ai vérifié tous les branchement et tout tes bien en place je ne comprends pas pouvais vous m’aider merci

  3. Bonjour Julien et Louise!
    Merci pour ces articles, ultra détaillés et bien écrits!
    Mon Renault Master possède le même aménagement « eau » que vous, avec la douche et l’évier côte à côte et derrière le conducteur.
    Mes questions concernent l’évacuation :
    – Par où passe l’évacuation de l’évier? en direct à travers le plancher puis un T en extérieur avant la cuve eau grise? Ou alors elle rejoint l’évacuation de la douche dans le van avant de traverser le plancher direct sous la douche?
    – Avez-vous mis une bonde particulière sous la douche, où l’évacuation est directe vers la réserve eau grise?

    Merci pour vos réponses!

    1. Hello Romain,

      Merci beaucoup,
      Nous, on fait descendre l’évier derrière la « paroi » de séparation avec la cabine,
      Puis il passe dans la contremarche de notre porte latérale côté conducteur (l’avantage d’avoir deux portes latérales)
      Et ensuite les deux évacuations se rejoignent en T juste avant d’entrer dans la cuve d’eau grise (c’est un petit Y en PVC),
      On n’a pas mis de bonde particulière car on n’en avait pas la possibilité, on même échangé et avons pris celle de l’évier,
      Donc il n’y a rien qui rattrape les cheveux etc.
      Bonne journée,
      Julien

  4. Bonjour j’ai acheté un fourgon Fiat Ducato de 2013 je voudrais la ménager un d’un autre côté ça me fait un peu flipper voilà votre commentaire est très bien mais moi je voudrais un aménagement simple c’est-à-dire pompe à eau au pied sans chauffage car si je me déplace c’est pour aller au soleil bien sur avec l’électricité solaire l’aménagement sera fait par menuisier

    1. Bonjour François,

      Merci pour votre retour,
      En effet, aménager un van peut être très simple, tant qu’il satisfait vos besoins,
      La pompe à eau à pied c’est excellent pour simplifier le système,
      Un menuisier c’est top! il vous fera un excellent boulot!

      Bonne journée,
      Julien

  5. Bonjour Louise, Julien & Zébulon.
    Après avoir lu et vu tout et n’importe quoi, quel bonheur de trouver un travail très abouti, sérieux, sans parti pris : BRAVO et MERCI ! Une bible de chevet!
    Pourquoi ne pas essayer de l’auto-éditer papier? Je me renseignerai pour vous: chiffrage, distribution si ça vous intéresse, j’ai quelques anciennes connaissances désintéressées et fiable… à suivre.
    Je suis venu vers vous par hasard à la recherche d’infos sur l’élec 12V fourgon.
    J’ai un vieux et rustique Master 1, SOFIM 2.5 / turbo, 140000 kms, aménagé camping car dans les années 80 par un « pro » (vraiment pas top), il est en carte grise collection, et s’appel Bébert!
    Bon caractère mais deux « défauts » courroie de distrib, et carter d’huile énorme et très bas.
    Je profite du confinement pour l’améliorer: ajout d’une 2ème batterie décharge lente 100A + un panneau 120W monté sur cadre inclinable mobile à poser au soleil fourgon à l’ombre, changé régulateur par Victron mppt 20 et coupleur séparateur Cyrix.
    L’article électricité m’a vraiment aidé à y voir plus clair, il me reste un doute pour le dimensionnement mm² des câbles départ régulateur / batteries.
    J’ai une petite consommation 150W max mais un vieux convertisseur 3000W pur sinus (je ne connais pas sa conso.), une distance aller retour régul. / batteries 2 x 100A en parallèle de moins de 4 mètres.
    J’ai installé du cable 6² avec fusible 30A, penser vous que c’est suffisant? Tous les négatifs cellule sont sur une des batteries cellule puis courre en 10² (2.5 m) au négatif batterie moteur / masse carrosserie.
    A ce sujet j’ai 2 sons de cloche: masse supplémentaire au plus près des batteries cellule et le contraire : risque de parasites?
    Que me conseillez vous?
    Encore MERCI pour votre travail et le partage, par ces temps difficile prenons soin de nous et des autres. A bientôt. Philippe.

    1. Bonjour Philippe,

      Merci pour votre retour qui fait chaud au cœur, c’est un réel plaisir de lire des retours comme celui-ci,
      Les articles me prennent beaucoup de temps mais je suis ravi de lire qu’ils peuvent réellement aider.
      En effet, l’éditer serait un aboutissement, on peut tout à fait en parler par curiosité !

      Super le Sofim! Nous en avions « visité » un avant de tomber amoureux de notre Sprinter.
      En effet, je vois beaucoup de retours d’aménagement « pro » ou « usine » qui sont parfois déçus, c’est frustrant.

      Bonne idée le panneau solaire déporté, j’ai croisé pas mal de monde cet hiver en Grêce qui avaient fait ce choix la.

      J’ai un petit doute, mais vous parlez du régulateur puis du convertisseur, puis à nouveau du régulateur. On parle du câble qui va du régulateur à la batterie ? Si c’est le cas, pour un panneau de 120W, du 6 mm² c’est largement suffisant (et du coup le fusible est un peu trop solide).

      Pour la masse, je ne sais pas, je ne vois pas quel pourrait être le parasite en question ?
      Après je n’ai que mon humble connaissance, ce n’est pas mon métier.

      N’hésitez pas à poser la question de section de cable sur la page qui en parle afin que nos échanges profitent aux prochains 🙂.

      Prenez soin de vous également,
      Excellente journée,
      Julien