Lit aux normes VASP

Les normes VASP sont très précises sur le lit couchette -tellement que cela peut surprendre. Bien que les examinateurs de la DREAL ne vérifient pas tout, certains points concernant le lit pourraient vous mettre en défaut.

On détaille ici les normes pour un lit au carré 😉. Par exemple, saviez-vous que les couchettes doivent obligatoirement avoir un matelas ou être capitonnées ?

Homologation VASP : le point sur le lit
Le lit aux normes : un point vérifié

Couchette et normes VASP

Les normes VASP font en sorte que le fourgon que vous aménagez soit digne d’un véhicule professionnel et donc, outre la sécurité, il y a des notions de confort comme les dimensions minimales de lit.

Dimensions du lit

Pour les véhicules dont la surface projetée (longueur x largeur hors-tout, sauf rétroviseurs) est supérieure à 12m², la largeur utile d’une couchette doit être supérieure ou égale à 500 mm. Il est vrai qu’en dessous, on risque d’être à l’étroit !

La hauteur libre -permettant de se lever, s’asseoir etc- doit être d’au moins 500 mm sur les 2/3 du lit (On peut écraser le matelas pour gagner quelques centimètres en mesurant). Il faut donc être vigilant à la hauteur des placards, des meubles etc.

Pour les véhicules inférieurs à 12 m², la largeur n’est pas indiquée. La hauteur libre sur la moitié de la superficie de la couchette doit être supérieure à 400 mm.

Hauteur et protection anti-chute

Lorsque le lit + matelas (non comprimé) atteignent une hauteur supérieure à 1 000 mm du plancher, alors il faut une protection de chaque côté. Faites en sorte d’être en dessous pour éviter de lire la suite 😉.

Généralement un seul côté est donc à équiper d’un protection rigide ou filet.

Il faudra aussi fixer une étiquette sur la couchette indiquant « Ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans sans surveillance ». Un peu rigolo mais faisons comme si vous louez le van…

Protection rigide pour la chute

Elle doit être d’au moins 150 mm de haut à partir du matelas (ou capitonnage) et ce sur toute la longueur du lit. Sauf évidemment sur 300 mm à 500 mm pour accéder au lit.

Si vous avez une protection rigide souple (tu vois l’idée), alors elle ne doit pas se déformer de plus de 10 mm, sous une force de 100 N horizontale, au milieu de la protection.

Conclusion : faire du solide.

Entrée dans le lit avec protection
Protection anti-chute lit > à 1m du sol

Protection anti-chute par filet

Si vous n’aimez pas les protections rigides, vous pouvez choisir d’installer des filets ou rideaux pour protéger de la chute sur le côté, si le lit est donc à > 1 000 mm du sol. La hauteur de ces derniers doit être d’au moins 250 mm à partir du matelas.

Filet / Rideau anti-chute VASP
Entrée et hauteur de filet anti-chute

D’un des deux côtés de la couchette, rideau ou filet doivent être détachables pour un passage d’au moins 500 mm. L’évacuation d’urgence doit être prévu depuis « la surface supérieure de la couchette » : choisir ce côté pour l’entrée dans le lit sera donc plus simple.

Ici aussi, le filet ou rideau doit être solide : ne pas se déchirer, décrocher, laisser de trou.

Protection anti-chute lit vasp
Exemple de protection anti-chute aux normes
Protection anti-chute lit vasp
Filet de protection anti-chute aux normes

BONUS : Accès et résistance du lit

Il y a d’autres petits points dont parlent les normes AFNOR pour la création du lit dans un aménagement de fourgon ou van :

Résistance mécanique

Il ne doit pas plier ou se déformer sous le poids, surtout s’il est plus haut que 500 mm du sol. Le test est une force de 1 000 N vers le bas pendant 1h au milieu des supports latéraux du lit : si la déformation est supérieure à 5 mm, c’est mauvais !

Lit pliable / Bz / lit peigne

Pour un lit pliable type banquette Bz ou lit peigne, il ne doit pas se plier ou se déplier de façon inopiné. Penser donc des systèmes qui verrouillent les positions ouvertes et fermées pour éviter les accidents (en roulant comme en dormant 😉).

Accès au lit

Pour accéder au lit, la norme envisage de nombreuses possibilités : échelle, trous dans la structure pour les pieds, surfaces de meubles, poignées, …

Sources : Guide AFNOR 2006 : Aménagement des Camping-Cars
RTI Aménagement en Autocaravane ou Camping-Car 18/03/2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.