Aération et ventilation, les normes NF EN 721

La ventilation d’un véhicule aménagé est indispensable afin de renouveler l’air mais surtout d’apporter et évacuer l’air de combustion des appareils.

Cette ventilation est possible grâce aux aérations hautes et basses qui permettent de faire circuler l’air dans la partie habitable. Différentes facteurs entrent en jeu pour déterminer la superficie des aérations hautes et basses que tu dois prévoir pour passer l’homologation :

Utilisez des dimensions recommandées pour améliorer la ventilation
Quelles dimensions d’aérations pour son van ?

Quelle surface d’aération haute et basse ?

Ci-dessous, le tableau de dimension des aérations hautes et basses, que représentent les ouvertures de ventilation nécessaires pour valider ton homologation VASP.

Véhicule avec appareil non étanche (ex: plaque gaz)

Si vous avez, comme la majorité des véhicules aménagés, une plaque de cuisson au gaz fixe (rappel : le système de cuisson doit être fixe pour l’homologation), vous entrez dans cette catégorie.

Ci-dessous, les dimensions des ouvertures de ventilation haute et basse sont exprimées en mm² et sont les minimales. Tu peux -et tu devrais- voir plus large pour limiter la condensation dans ton fourgon, notamment l’hiver. Aussi, pense à augmenter ces chiffres si vous serez nombreux dans le véhicule et/ou avec des animaux.

Les surfaces sont fonction de la surface projetée totale du véhicule (longueur x largeur hors-tout sauf rétroviseurs), qui est en m².

m² véhiculeVentilation haute (toît)Ventilation paroi (alternative)
>1800mm sol
Ventilation basse
< 57 50015 0001 000
>5 à <1010 00020 0001 500
>10 à <1512 50025 0002 000
>15 à < 2015 00030 0003 000
> 2020 00040 0005 000
Aérations permanentes pour véhicule avec appareil non étanche

Pour les aérations hautes sur le toit, la circulation de l’air est facilitée, pour celles qui sont à plus de 1 800 mm du sol, il faut doubler la surface d’aération permanente. Les deux colonnes d’aérations hautes ne sont pas à cumuler ! Vous pouvez cependant utiliser les deux, par exemple 100 cm² en toit et le reste en paroi, soit 25 cm² x 2 restant pour un van de 10 à 15 m².

Pour rappel, 12 500 mm² c’est égal à 125 cm² !

Véhicule > 10 m² sans appareil non étanche

Les dimensions du tableau ci-dessus s’appliquent à ceux ayant des appareils non étanches dans le véhicules, c’est-a-dire :
• Plaques de cuisson gaz (le plus courant)
• Lumière au gaz, ..

Pour rappel, l’homologation VASP demande, entre autres, un point de cuisson, donc si tu n’as pas d’appareil non étanche (ex: gaz), il faut avoir par exemple une plaque électrique. Prévois de beaux panneaux solaires ou un raccordement camping car ta batterie ne suffira pas ! 😉

Plaque gaz = appareil non étanche
Appareil non étanche comme les plaques de cuisson gaz

Donc pour un compartiment habitable supérieur à 10 m², sans appareil non étanche, la surface minimale de ventilation haute est de 7 500 mm² (15 000 mm² si ce ne sont pas des aérateurs de toit) et 1 000 mm² pour la ventilation basse.

Véhicules < 10 m² sans appareil non étanche

Dans le cas d’un compartiment habitable dont la surface est inférieure à 10 m² et qui n’a aucun appareil non étanche (cités plus haut), alors il faut :
– 1 500 mm² en aération haute ( 3 000 mm² si tu ne choisis pas une aération par le toit mais par le haut des parois ),
500 mm² en aération basse.

La norme précise que cela ne concerne pas les WC et salle de bain, qui n’ont rien « d’imposé », mais on vous conseille d’avoir une aération pour aérer les odeurs et l’humidité (surtout la douche).

Où et Comment installer les aérations

Maintenant que tu as noté les dimensions des aérations hautes et basses selon ton cas, tu peux commencer à regarder les modèles et les endroits où les positionner.

Pour résumer ce qu’on dit plus haut, tu dois te baser sur le tableau que j’ai fait sauf si tu n’as pas de plaques de cuisson au gaz (ni lampe gaz etc), et rajouter des aérations hautes et basses adaptées si tu as une pièce qui se ferme avec une porte (exception de la salle de bain / douche).

Aération haute

Utilisez des dimensions recommandées pour améliorer la ventilation
Normes de hauteur mini et maxi pour les aérations

Une aération haute doit être positionnée à plus de 1 800 mm du sol et à plus de 300 mm au dessus du matelas (non comprimé).

La hauteur minimale est importante car elle permet aux véhicules « hauts » de mettre des aérations hautes sur les parois. Si c’est le cas, la surface minimale d’aération doit être le double de celle indiquée sur le tableau ci-dessus. Ex : tu dois avoir 120 cm² mais tu choisis de ne rien mettre sur le toit, il te faudra 240 cm² d’aération haute.

Pour les véhicules qui n’ont pas la « hauteur sous plafond » de 1 800 mm, ils devront se contenter des aérations par le toit…

Aération basse

Elles doivent être au maximum à 100 mm du sol. Au maximum signifie qu’elle peut être en dessous du sol, j’entends par là dans la contremarche d’un fourgon, pour ceux qui en ont.

Dans notre cas, nous l’installerons ici :

Installer une aération basse dans la contremarche
Aération basse dans la contremarche du fourgon

Attention dans ce cas aussi, seul la partie de l’aération qui est à moins de 100 mm du sol sera pris en compte. Dans notre cas, environ 60% de 50 cm² d’aération permanente, soit assez pour les 25 cm² obligatoires.

Fourgons « bas » H1 et toit relevable

Suite à un commentaire, j’ajoute une précision, pour ceux qui veulent une aération sur les parois, donc à plus de 1800 mm du sol, mais dont le véhicule ne le permet pas : Vito, Traffic, Transporter, et tous véhicules compacts, il y a une solution pour éviter les aérations classiques par le toit (lanterneaux, champignons).

Vous pouvez faire des aérations dans les parois, qui doivent être à + de 300 mm au dessus du matelas. Si c’est impossible, vous devez passer par une aération sur le toit.

Et pour ceux qui ont des toit relevables, ils sont considérés comme des aérations hautes : à vérifier avec le fabricant / fournisseur évidemment.

Comment installer les aérations ?

Les normes sont précises quant aux dispositions des aérations : si elles sont mal positionnées elles peuvent t’exposer à un risque (au lieu de l’éliminer).

Les aérations et fenêtres/lanterneaux ne doivent pas être installées à moins de 300 mm des évacuation des produits de combustion (ex : sortie de gaz du chauffage). Tout comme les fenêtres, elles ne doivent pas être au dessus des évacuations de produits de combustion. Cela ne concerne pas les appareils consommant moins de 30g/h de gaz.

Aussi, les aérations basses doivent être installées de manière à ne pas permettre aux gaz d’échappement du véhicule (ou autre) d’entrer. Notamment les aérations basses qui sont dans le plancher.

Les aérations prévues pour le réfrigérateur doivent être à plus de 500 mm de l’entrée du carburant.

Rien ne doit obstruer ces ouvertures de ventilation (meuble, drap, rideau etc) : si on annule les flux d’air que permettent les aérations, elles ne servent à rien. L’air ne sera pas sain et la condensation va rapidement se former…

Choisir ses aérations hautes et basses

La norme préconise une grille de protection dans l’aération afin d’éviter l’entrée d’insectes, ce qui est logique pour les soirs où vous dormez près d’un étang et où les moustiques s’annoncent énervés…

Il existe des centaines de modèles d’aérations hautes et basses, que l’on peut classer dans 4 catégories, mais certains exemples ne sont pas pris en compte dans les aérations :

Lanterneaux pour aération haute

Il s’agit de l’aération haute la plus utilisée, le lanterneau a beaucoup de fonctions et d’avantages :
– Une aération permanente qui peut être élevée : à vérifier avant l’achat car il faudra potentiellement le prouver par l’emballage, certificat ou autre.
– Offre un flux d’air important en été et quand on cuisine (surtout les modèles équipés d’un ventilateur)
Source de lumière naturelle (suivant le modèle), évitant d’utiliser les lumières la journée,
– Pour certains, ils permettent d’aller sur le toit!

Les modèles et options ne manquent pas : couleurs, ventilateurs, tailles, hauteur limitée, …

Parmi les modèles les plus vendus, notamment grâce à un bon rapport qualité prix, il y a les Fiamma. Le Fiamma Vent 40 cm x 40 cm offre 80 cm² d’aération permanente. Il existe en Opaque ou Transparent, avec ou sans Ventilateur et Thermostat. Dispo chez Amazon :

Lanterneau THULE avec aération permanente
Lanterneau tout équipé de chez Thule

Thule a aussi sa gamme de lanterneaux avec l’Omnivent par exemple, opaque ou transparent et super bien équipés : moustiquaire, volet, ventilateur 12 vitesses, il offre 100cm² d’aération permanente. Disponible chez Amazon :

Il existe des modèles extra plats pour passer sous les barrières ou être discrets, mais sans aération permanente. Tu le retrouveras sur Amazon :

Champignons aérateur de toit

C’est une alternative aux lanterneaux et aussi un complément si besoin, les champignons ou aérateurs de toit sont eux aussi disponibles en de nombreuses déclinaisons:
– Mécanique : fonctionnant avec le vent qui actionne le ventilateur,
– Ventilateur + panneau solaire + batterie intégrée : aucun branchement,
– Pouvant se fermer complètement avec une poignée,

Exemple d’aérateur de toit mécanique (et breveté) que l’on retrouve sur Amazon :

Modèle de champignon de toit solaire, fonctionnant dès que le jour se lève. A voir cependant avec votre DREAL s’ils acceptent en tant qu’aération permanente.

Modèle de champignon à fermer complétement avec une poignée, sur Amazon :

Grille d’air en aération basse

C’est le seul choix disponible pour répondre aux besoins d’aération basse dans les fourgons aménagés et les camions : les grilles d’air. Ici, c’est clairement le choix le plus large :
– Toutes les tailles,
– Avec moteur à brancher,
– Avec fermeture manuelle,
– Avec moustiquaire (ne vous trompez pas !),
– En plastique, Inox, Acier,
– Toutes les formes,
– Presque toutes les couleurs,

Grille pour les vitres

Une option très pratique pour les petits fourgons, ceux qui voyagent peu et ceux qui ont sous-estimé leurs besoins de ventilation pendant les travaux.

Bien qu’elles ne comptent pas pour des aérations hautes pour l’homologation VASP, les grilles permettent un flux d’air important entre les vitres conducteur et passager.

C’est donc très pratique, notamment la nuit ou l’été pour renouveler l’air de l’habitacle ou de la cabine.

Exemple d’un Modèle de grille pour vitre T5 T6 sur Amazon :

Note à vous-même : Cet article sur les aérations et ventilation n’a pas été écrit par la DREAL ou encore Qualigaz. N’hésitez pas à les contacter si vous avez un doute ou une question très précise à laquelle ni mes articles, ni les normes ci-dessous ne répondent :

Sources : Guide AFNOR 2006 : Aménagement des Camping-Cars (ctrl + F pour chercher un mot clé)
RTI Aménagement en Autocaravane ou Camping-Car 17/10/2018

79 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires