Aération et ventilation, les normes NF EN 721

La ventilation d’un véhicule aménagé est indispensable afin de renouveler l’air mais surtout d’apporter et évacuer l’air de combustion des appareils.

Cette ventilation est possible grâce aux aérations hautes et basses qui permettent de faire circuler l’air dans la partie habitable. Différentes facteurs entrent en jeu pour déterminer la superficie des aérations hautes et basses que tu dois prévoir pour passer l’homologation :

Utilisez des dimensions recommandées pour améliorer la ventilation
Quelles dimensions d’aérations pour son van ?

Quelle surface d’aération haute et basse ?

Ci-dessous, le tableau de dimension des aérations hautes et basses, que représentent les ouvertures de ventilation nécessaires pour valider ton homologation VASP.

Véhicule avec appareil non étanche (ex: plaque gaz)

Si vous avez, comme la majorité des véhicules aménagés, une plaque de cuisson au gaz fixe (rappel : le système de cuisson doit être fixe pour l’homologation), vous entrez dans cette catégorie.

Ci-dessous, les dimensions des ouvertures de ventilation haute et basse sont exprimées en mm² et sont les minimales. Tu peux -et tu devrais- voir plus large pour limiter la condensation dans ton fourgon, notamment l’hiver. Aussi, pense à augmenter ces chiffres si vous serez nombreux dans le véhicule et/ou avec des animaux.

Les surfaces sont fonction de la surface projetée totale du véhicule (longueur x largeur hors-tout sauf rétroviseurs), qui est en m².

Ventilat­ion hauteVentilati­on basse
< 57 5001 000
>5 à <1010 0001 500
>10 à <1512 5002 000
>15 à < 2015 0003 000
> 2020 0005 000
Aérations permanentes pour véhicule avec appareil non étanche

Pour rappel, 12 500 mm² c’est égal à 125 cm² !

Véhicule > 10 m² sans appareil non étanche

Les dimensions du tableau ci-dessus s’appliquent à ceux ayant des appareils non étanches dans le véhicules, c’est-a-dire :
• Plaques de cuisson gaz (le plus courant)
• Lumière au gaz, ..

Pour rappel, l’homologation VASP demande, entre autres, un point de cuisson, donc si tu n’as pas d’appareil non étanche (ex: gaz), il faut avoir par exemple une plaque électrique. Prévois de beaux panneaux solaires ou un raccordement camping car ta batterie ne suffira pas ! 😉

Plaque gaz = appareil non étanche
Appareil non étanche comme les plaques de cuisson gaz

Donc pour un compartiment habitable supérieur à 10 m², sans appareil non étanche, la surface minimale de ventilation haute est de 7 500 mm² (15 000 mm² si ce ne sont pas des aérateurs de toit) et 1 000 mm² pour la ventilation basse.

Véhicules < 10 m² sans appareil non étanche

Dans le cas d’un compartiment habitable dont la surface est inférieure à 10 m² et qui n’a aucun appareil non étanche (cités plus haut), alors il faut :
– 1 500 mm² en aération haute ( 3 000 mm² si tu ne choisis pas une aération par le toit mais par le haut des parois ),
500 mm² en aération basse.

La norme précise que cela ne concerne pas les WC et salle de bain, qui n’ont rien « d’imposé », mais on vous conseille d’avoir une aération pour aérer les odeurs et l’humidité (surtout la douche).

Où et Comment installer les aérations

Maintenant que tu as noté les dimensions des aérations hautes et basses selon ton cas, tu peux commencer à regarder les modèles et les endroits où les positionner.

Pour résumer ce qu’on dit plus haut, tu dois te baser sur le tableau que j’ai fait sauf si tu n’as pas de plaques de cuisson au gaz (ni lampe gaz etc), et rajouter des aérations hautes et basses adaptées si tu as une pièce qui se ferme avec une porte (exception de la salle de bain / douche).

Aération haute

Utilisez des dimensions recommandées pour améliorer la ventilation
Normes de hauteur mini et maxi pour les aérations

Une aération haute doit être positionnée à plus de 1 800 mm du sol et à plus de 300 mm au dessus du matelas (non comprimé).

La hauteur minimale est importante car elle permet aux véhicules « hauts » de mettre des aérations hautes sur les parois. Si c’est le cas, la surface minimale d’aération doit être le double de celle indiquée sur le tableau ci-dessus. Ex : tu dois avoir 120 cm² mais tu choisis de ne rien mettre sur le toit, il te faudra 240 cm² d’aération haute.

Pour les véhicules qui n’ont pas la « hauteur sous plafond » de 1 800 mm, ils devront se contenter des aérations par le toit…

Aération basse

Elles doivent être au maximum à 100 mm du sol. Au maximum signifie qu’elle peut être en dessous du sol, j’entends par là dans la contremarche d’un fourgon, pour ceux qui en ont.

Dans notre cas, nous l’installerons ici :

Installer une aération basse dans la contremarche
Aération basse dans la contremarche du fourgon

Comment installer les aérations ?

Les normes sont précises quant aux dispositions des aérations : si elles sont mal positionnées elles peuvent t’exposer à un risque (au lieu de l’éliminer).

Les aérations et fenêtres/lanterneaux ne doivent pas être installées à moins de 300 mm des évacuation des produits de combustion (ex : sortie de gaz du chauffage). Tout comme les fenêtres, elles ne doivent pas être au dessus des évacuations de produits de combustion. Cela ne concerne pas les appareils consommant moins de 30g/h de gaz.

Aussi, les aérations basses doivent être installées de manière à ne pas permettre aux gaz d’échappement du véhicule (ou autre) d’entrer. Notamment les aérations basses qui sont dans le plancher.

Les aérations prévues pour le réfrigérateur doivent être à plus de 500 mm de l’entrée du carburant.

Rien ne doit obstruer ces ouvertures de ventilation (meuble, drap, rideau etc) : si on annule les flux d’air que permettent les aérations, elles ne servent à rien. L’air ne sera pas sain et la condensation va rapidement se former…

Choisir ses aérations hautes et basses

La norme préconise une grille de protection dans l’aération afin d’éviter l’entrée d’insectes, ce qui est logique pour les soirs où vous dormez près d’un étang et où les moustiques s’annoncent énervés…

Il existe des centaines de modèles d’aérations hautes et basses, que l’on peut classer dans 4 catégories, mais certains exemples ne sont pas pris en compte dans les aérations :

Lanterneaux pour aération haute

Il s’agit de l’aération haute la plus utilisée, le lanterneau a beaucoup de fonctions et d’avantages :
– Une aération permanente qui peut être élevée : à vérifier avant l’achat car il faudra potentiellement le prouver par l’emballage, certificat ou autre.
– Offre un flux d’air important en été et quand on cuisine (surtout les modèles équipés d’un ventilateur)
Source de lumière naturelle (suivant le modèle), évitant d’utiliser les lumières la journée,
– Pour certains, ils permettent d’aller sur le toit!

Les modèles et options ne manquent pas : couleurs, ventilateurs, tailles, hauteur limitée, …

Parmi les modèles les plus vendus, notamment grâce à un bon rapport qualité prix, il y a les Fiamma. Le Fiamma Vent 40 cm x 40 cm offre 80 cm² d’aération permanente. Il existe en Opaque ou Transparent, avec ou sans Ventilateur et Thermostat. Dispo chez Amazon :

Lanterneau THULE avec aération permanente
Lanterneau tout équipé de chez Thule

Thule a aussi sa gamme de lanterneaux avec l’Omnivent par exemple, opaque ou transparent et super bien équipés : moustiquaire, volet, ventilateur 12 vitesses, il offre 100cm² d’aération permanente. Disponible chez Amazon :

Il existe des modèles extra plats pour passer sous les barrières ou être discrets, mais sans aération permanente. Tu le retrouveras sur Amazon :

Champignons aérateur de toit

C’est une alternative aux lanterneaux et aussi un complément si besoin, les champignons ou aérateurs de toit sont eux aussi disponibles en de nombreuses déclinaisons:
– Mécanique : fonctionnant avec le vent qui actionne le ventilateur,
– Ventilateur + panneau solaire + batterie intégrée : aucun branchement,
– Pouvant se fermer complètement avec une poignée,

Exemple d’aérateur de toit mécanique (et breveté) que l’on retrouve sur Amazon :

Modèle de champignon de toit solaire, fonctionnant dès que le jour se lève. A voir cependant avec votre DREAL s’ils acceptent en tant qu’aération permanente.

Modèle de champignon à fermer complétement avec une poignée, sur Amazon :

Grille d’air en aération basse

C’est le seul choix disponible pour répondre aux besoins d’aération basse dans les fourgons aménagés et les camions : les grilles d’air. Ici, c’est clairement le choix le plus large :
– Toutes les tailles,
– Avec moteur à brancher,
– Avec fermeture manuelle,
– Avec moustiquaire (ne vous trompez pas !),
– En plastique, Inox, Acier,
– Toutes les formes,
– Presque toutes les couleurs,

Grille pour les vitres

Une option très pratique pour les petits fourgons, ceux qui voyagent peu et ceux qui ont sous-estimé leurs besoins de ventilation pendant les travaux.

Bien qu’elles ne comptent pas pour des aérations hautes pour l’homologation VASP, les grilles permettent un flux d’air important entre les vitres conducteur et passager.

C’est donc très pratique, notamment la nuit ou l’été pour renouveler l’air de l’habitacle ou de la cabine.

Exemple d’un Modèle de grille pour vitre T5 T6 sur Amazon :

Note à vous-même : Cet article sur les aérations et ventilation n’a pas été écrit par la DREAL ou encore Qualigaz. N’hésitez pas à les contacter si vous avez un doute ou une question très précise à laquelle ni mes articles, ni les normes ci-dessous ne répondent :

Sources : Guide AFNOR 2006 : Aménagement des Camping-Cars (ctrl + F pour chercher un mot clé)
RTI Aménagement en Autocaravane ou Camping-Car 17/10/2018

Rejoindre la conversation

35 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    C’est a nouveau Fred.
    Je me pose pas mal de questions pour la ventilation haute maintenant.
    J’aimerais installer un Maxxfan Deluxe, mais je ne suis pas certain qu’il ait une ventilation permanente.
    J’ai lu et relu la norme 721 (je l’ai même réécrite sur Word, c’est pour dire), et à moins d’être passé à côté, il n’est nul part imposé d’avoir une aération permanente. Je sais que la norme est peu précise et sujette à interprétation, mais d’où provient cette obligation d’être équipé d’une ventilation permanente ?
    Merci 🙂

    1. Bonjour Fred !
      Je ne comprends pas, tu n’as pas lu l’article ?
      J’y reprends ce qu’impose la norme, c’est noir sur blanc, selon ton équipement étanche ou non, la taille du véhicule,
      Les aérations sont imposées par la norme puisqu’elles sont mesurées lors du contrôle Qualigaz/veritas.

      Tu as la synthèse page 77 du PDF sur les normes (P.142).

      Le Maxxfan en effet n’est pas adapté je crois, il faut le compléter avec des aérations hautes autres,

      Bonne journée
      Julien

    2. Si bien sûr que j’ai lu l’article, plusieurs fois même, pas la peine de mal le prendre.

      C’est juste que ce point, le caractère permanent de la ventilation, me « gêne » un peu (dans le sens où si je peux en effet m’en passer, ça m’arrangerait). J’ai bien relu la page 77 du PDF, et le mot « permanent » n’y apparaît pas. Il est fait mention de « Surface libre minimale de ventilation de sécurité », mais il n’est explicité nul part ce que cela veut dire exactement :/

      Bon après, je ne cherche pas à faire des histoires, s’il est clair que ce point est imposé, je ferai le nécessaire, mais moins je fais de trous dans le toit, mieux je me porte ^^ Et puis un lanterneau comme un Maxxfan (et tout autre de ce type) présente bien plus que la surface minimale imposée pour un fourgon comme un T5.

    3. En effet mon message pouvait laisser penser que je l’ai mal pris !
      Ce n’est pas le cas bien entendu.

      En effet, libre sous entend permanent, que rien ne l’obstrue.
      Le terme est clairement imposé, c’est écrit partout et ils mesurent souvent les aérations.

      Oui mais le fabricant fournit-il une attestation sur la surface d’aération permanente (libre) ?
      Car si tu ne peux pas le prouver c’est compliqué ensuite,

      Bonne journée
      Julien,

    4. Ca marche, il va falloir que je réfléchisse à une solution dans ce cas.
      Merci bien pour vos explications 🙂
      Bonne journée,
      Fred

  2. Bonjour,

    Bravo pour ce blog, il est génial et très clair.

    Je me permets juste de faire un petit commentaire sur cet article qui pourra « sauver la vie de quelques personnes », dont la mienne.

    Tu indiques qu’il est impossible de mettre une baie au dessus d’une evacuation de gaz. « Tout comme les fenêtres, elles ne doivent pas être au dessus des évacuations de produits de combustion. »

    Sauf erreur de ma part, cela ne concerne que les appareils consommant plus de 30g/h de GPL. Donc à vérifier avec vos appareils, un petit trimix, ça doit passer.

    A bientôt

    Etienne

    1. Bonjour Etienne,

      Merci beaucoup !
      En effet, « Les terminaux d’évacuation placés sur une paroi ou au toit (sauf dans le cas d’appareils à gaz dont la consommation ne dépasse pas 30 g/h de GPL) ne doivent pas être posés à moins de 300 mm d‘un aérateur de la partie habitable ou de l’ouverture d‘une fenêtre. »

      Mais la norme précise aussi que si l’évacuation d’un appareil (sauf <30g/h de GPL) est placé à la verticale sous une fenêtre, il faut équipé l'appareil d'un système d'arrêt automatique qui empêche le fonctionnement si la fenêtre est ouverte. Donc il y a aussi cette possibilité là.

      En effet, c'est donc à voir selon les appareils, pour l'évacuation.
      Bonne journée
      Julien

  3. Bonjour,
    Je possède un 609d aménager j’ai respecté les surface de ventilation (lanterneau ventilé) néanmoins en hivers avec le chauffage il y a encore trop de condensation. J’ai renforcé la ventilation par un ventilateur de lanterneau mais du coup le volume extrait est trop important du coup grosse perte de chaleur.
    J’ai donc de créer un véritable système de vmc type habitation.
    En habitation le volume donc être d’environ 1 volume par heure.
    Du coup mon projet s’oriente sur un extracteur 15/45 m3/h. Avec une entrée auto reglable 15/45 à la place de mon aération basse.
    Du coup, après essais cette hivers je suis satisfait et j’envisage de conserver cette installation.
    J’ai supprimé mon lanterneau ventilé pour un non ventilé, je conserve le ventilateur de lanterneau pour les grosses chaleurs.

    La question est ce que la normes autorise une ventilation mécanique contrôlée ?
    Impose t’elle une ventilation naturelle permanente ?

    Je vous remerci par avance pour vos conseils, votre page est une véritable mine d’informations…

    1. Bonjour Loic,

      Merci pour ce retour d’expérience c’est intéressant,

      En effet, la norme impose une aeration permanente pour l’homologation VASP,

      Mais ton fourgon n’a pas besoin de repasser les contrôles, le fait d’avoir une VMC fait le même travail, même si ça ne passerait pas au vasp.

      Au contraire même pour les aérations forcees, par exemple un lanterneau 28F de Fiamma fait 80cm2 d’aération permanente, mais le meme modèle avec ventilateur fait 50cm2. Car le ventilateur réduit l’aération permanente, même si quand il tourne il la multiplie.

      Bonne soirée
      Julien

  4. Salut Julien,

    Très bon site que tu as là, merci beaucoup pour toutes ces informations que tu regroupes et que tu nous partages. Ce que j’apprécie c’est que tu vérifies tes informations, c’est top !

    J’ai relu plusieurs fois la partie des normes concernant les ventilations et je ne comprends pas la même chose que toi. Sur les normes de 2009 il y a 3 possibilités :
    1) partie 5.2.1 qui concerne les compartiments avec appareil non étanche
    2) partie 5.2.2 compartiment > 10m2 SANS appareil non étanche
    3) partie 5.2.3 autre compartiment habitable donc < 10m2 SANS appareil non étanche

    Donc dans mon T5 avec 1 compartiment (inférieur à 10m2) qui ne comprend pas d'appareil non étanche (plaque induction reliée 230v en camping) alors dans ce cas ma VH devra être de 3000mm² sur paroi et 500mm² pour la VB.

    Plus haut tu indiques que si tu n'as pas d'appareil non étanche alors la surface minimale de VH est de 7 500 mm² (ou 15000mm² sur paroi) et 1 000 mm² pour la VB mais c'est à condition que ta pièce fasse + de 10m2 ET que seulement dans le cas ou tu as plusieurs pièces alors dans ces pièces ce sera une VH de 3000mm² sur paroi et une VB 500mm².

    Je sais pas si tu m'as bien compris ahah désolé, c'est comme ça que je comprends les normes, qu'en penses-tu ?

    A très vite 🙂

    Clément

    1. Hello Clément,

      Merci pour ton retour,
      En effet je vérifie et heureusement pour ceux qui lisent les articles, j’essaye d’avoir le contenu le plus juste possible,
      Mais parfois il peut y avoir des couacs aha.

      Pourtant je l’ai relu bon nombre de fois, mais en effet je me suis trompé.
      C’est bien pour ça que je voulais faire ces articles, pour éclaircir des normes très peu « claires ».

      Donc en effet, donc ton cas, tu as besoin de 1 500 mm² en aération haute (3 000 mm² si ce n’est pas sur le toit), et 500 mm² en aération basse.

      Je vais corriger tout cela immédiatement.
      Bonne journée et merci pour ta vigilance!
      Julien

    2. Merci à TOI de ta réponse 😉

      Le van est en livraison pour fin mai donc ce ne sera pas pour tout de suite l’homologation mais si j’y pense dans quelque moi je te tiens informé.

      Bonne continuation, tu gères avec tes articles !! C’est vraiment aidant.

  5. Bonjour, merci pour toutes ces merveilleuses informations !
    Je voulais tout de même poser une question pour bien être sûre de moi et ne pas avoir de mauvaise surprise lors de l’homologation. Si je n’ai qu’un lanterneaux avec ventilateur type Thule, celui-ci est-il considéré comme une aération permanente ?
    Enfin, (une question me vient à l’esprit), sommes nous obligés d’avoir au moins un lanterneau, ou pouvons nous rester sur des aérations hautes standard type grilles ?

    1. Bonjour Lily,

      Ventilateur ou non, cela importe peu.
      Il faut regarder sur le modèle (ou le site du fabricant si le vendeur ne précise pas) quelle est la surface d’aération permanente du lanterneau,

      Pour le reste c’est écrit dans l’article 🙂
      Bonne journée
      Julien

  6. Bonjour, merci pour cette montagne d’information c’est génial ! je ne suis cependant pas sûre d’avoir compris pour les aérations, j’ai un invéco 35-8 ( environ 10m2 ) et je souhaiterai mettre 2 lanterneaux de 40×40. si j’ai bien compris ca serai bon pour mon aération haute ? et pour mon aération basse il me faudrait 2cm2 minimum ( sachant que je vais vouloir mettre une aération d’au moins 10cm2.

    NB : j’aurais une plaque de gaz avec un couvercle permettant de refermer

    1. Hello Quentin!
      Avec plaisir,

      Le tableau n’est pas assez clair ? 😕
      10m2 = 125cm et 20cm

      La taille de ton lanterneau n’importe pas, c’est la surface d’aération permanente indiquée qui compte.

      Comme pour les aérations basses,

      Bonne soirée
      Julien

    2. Petite correction après avoir relus plusieurs fois, mes 2 lanterneaux m’offriraient 160cm2 d’aération haute donc ca serai bon ( Camion de 12m2 avec plaque cuisson fermable ) et donc en aération basse il me faudrait 20cm2

  7. Bonjour,

    D’abord, merci pour ce blog, il y énormément d’informations intéressantes.

    Je suis en train de planifier l’aménagement de mon T5 que je compte passer en VASP. Je m’interroge pas mal sur l’aération basse. Je pense faire comme vous et l’installer dans la contre marche. Auriez-vous des photos de l’installation svp ?

    Merci 🙂

    Fred

  8. Bonjour bonjour !

    On commence tout juste l’aménagement d’un Citroën Jumper pour y vivre a l’année, et on se prends déjà pas mal la tête sur ces aérations, alors merci de prendre le temps de nous fournir de beaux articles complets ! 🙂
    Cependant, un petit détail me fait bloquer au niveau de l’aération dans la salle de bain.. Dans votre article vous stipulez que si la sdb est fermé elle doit avoir sa propre aération (basse et haute), or dans le guide AFNOR 2006 il est dit « chaque compartiment habitable, A L’EXCEPTION des toilettes et de la sdb doit être équipé d’une ventilation de sécurité » (page 47 para 4.1). D’où ma question, pensez vous que pour passer VASP, une simple grille d’aération haute suffit-elle pour la sdb? (Et non pas une haute ET une basse)
    Merci d’avance de votre réponse et bonne continuation !
    Et qui sait peut être a bientôt sur les routes 🙂

    Héloïse et Lola

    1. Bonjour Heloïse et Lola,

      En effet! Autant pour moi, il semble bien que j’ai mal lu et qu’en effet, j’ai manqué « à l’exception »!

      Donc oui aucune obligation de ce côté, cependant ne lésinez pas sur l’aération haute, car la douche ça va créer de l’humidité et condensation.

      Je vais corriger l’article de ce pas !

      Bonne journée
      Julien

  9. Salut la compagnie !
    Merci beaucoup pour ce blog vraiment très complet j’ai appris énormément de chose. J’ai quelques question, dans mon fourgon (ducato l2h2) je voulais installé deux lanterneaux , est ce que je dois quand même installer une aération basse ?
    Et pour les fenêtres ? On peut en installer ou l’on veut sur n’importe quel côté des parois sans avoir à respecter une certaine hauteur (comme pr les aérations hautes et basses) ?
    Merci par avance , continuez comme ça votre site est vraiment top ! 😊

  10. bonjour,
    Je me lance dans l’aménagement de mon T5 et je lis beaucoup ton blog vraiment top !

    Je t’ai lu sur l’isolation donc c’est presque réglé. Mais avant de faire celle-ci je me pose la question de l’aération et je me trouve un peu incertain sur le choix de l’aération…
    Je vais dormir dedans un douzaine de nuits par an entre Avril et Octobre (saison de piste en moto).
    J’ai besoin d’une aération ?
    Sachant que je n’est pas d’appareil de type chauffage, cuisson, frigo, etc
    Ce sera un lit, deux adultes et peut-être deux chiens.

    Merci de ton retour
    Kévin

    1. Hello Kévin,

      Merci pour ton retour,
      Super ! Tu es pistard ? 😀

      Alors oui, même si tu me disais que tu étais tout seul, mais alors si vous êtes 4 il ne faut pas lésiner.
      Bien que tu n’utilises en théorie aucun appareil qui pourra créer du CO2, la respiration seule produit beaucoup de C02 et d’humidité!

      Quand on inspire, on prend un air chargé à 0.04% de CO2 et 0.66% d’eau, on l’expire à 4% de CO2 et 6.2% d’eau,
      Ce que qui est donc exponentiel quand on est nombreux + dans un espace restreint comme un fourgon,

      Donc, juste en respirant, deux adultes expireraient 6 litres d’eau par jour ! Donc si tu ajoutes deux chiens, les chiffres sont encore plus hauts,

      Avoir des aérations suffisantes vont te permettre d’avoir un air sain et d’éviter la condensation, la moisissure etc.
      Surtout si tu es sur piste et dans ton fourgon que entre Avril et Octobre, tu peux maximiser les aérations, il fera pas froid.

      Si la norme VASP impose des aérations, ce n’est pas pour le lobby des vendeurs d’aérations 😁

      Bonne journée à toi,
      Julien

  11. Bonjour,
    dossier très complet donc top 👍 mais petite question concernant les appareils non étanches, c’est non étanche concernant les émanations de gaz?? Existe t-il une liste des appareils non étanches ? Les chauffages sont ils classés dans ce genre d’appareils (production d’air chaud donc « émanations » » ??)??
    Par avance merci
    Florian

    1. Bonjour Florian,
      Merci beaucoup,
      J’ai eu beaucoup de mal à trouver des détails sur ce terme,
      Donc je pense qu’en effet il s’agit des émanations de gaz,
      Les chauffages doivent, comme les chauffe-eau, être étanche.
      A confirmer auprès de la DREAL car les normes n’en disent pas trop…
      Julien